AccueilSociétéYvelines : le Département développe le circuit-court dans ses cantines

Restauration scolaire Yvelines : le Département développe le circuit-court dans ses cantines

De plus en plus de cantines du département yvelinois font appel au circuit-court pour servir des plats de qualité aux élèves.
Yvelines : le Département développe le circuit-court dans ses cantines
© Adobe Stock

Société Publié le ,

Dans les cantines du département, c’est près de 43 000 repas qui sont servis chaque jour aux collégiens. Ces derniers mois, le nombre de produits locaux proposés aux demi-pensionnaires est en nette augmentation dans le Département. En lien avec C’Midy, société de gestion des cantines, le département des Yvelines promeut l’utilisation de produits cultivés et vendus par des agriculteurs et des maraîchers yvelinois. Parmi eux, on retrouve notamment la Ferme Frichot, située à Boinville-en Mantois. Cette ferme fournit les pommes de terre qui servent à faire les frites ainsi que des carottes. Le goût et la qualité des produits sont supérieurs à ce que peuvent proposer les services de restauration collective traditionnels. Autres produits locaux proposés aux collégiens, les lentilles vertes et corail produites par des exploitants de Beynes. Durant cette année scolaire, les agriculteurs devraient fournir près de quinze tonnes de légumineuses qui seront dégustées dans les 113 cantines yvelinoises. Pour ses cultures, l’exploitant applique des méthodes innovantes afin de préserver la nature et l’environnement : il n’utilise pas de charrue pour retourner la terre et encore moins de pulvérisateur pour traiter ses cultures.

La société de gestion des restaurants scolaires a signé des partenariats avec plusieurs agriculteurs ou producteurs du département. D’autres circuits-courts ont été conclus pour l’année scolaire 2021-2022 : les carottes et les pommes de terre sont fournies par des exploitations de Boinville-en-Mantois et d’Orsonville, lesfruits d’une ferme d’Ecquevilly, les salades d’un maraîcher de Montesson, des légumes d’un établissement de Magny-les-Hameaux, les farines d’une entreprise de Poissy et d’Auffreville-Brasseuil et enfin les produits laitiers proviennent de Jouy-en-Josas ou encore de la bergerie nationale de Rambouillet.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 18 janvier 2022

Journal du18 janvier 2022

Journal du 11 janvier 2022

Journal du11 janvier 2022

Journal du 04 janvier 2022

Journal du04 janvier 2022

Journal du 28 décembre 2021

Journal du28 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?