AccueilÉconomieYvelines : Des masques “made in Vélizy”

Yvelines : Des masques “made in Vélizy”

Emmanuel Nizard, CEO de Simple & New Advisory, cabinet de conseil en stratégie dans les Hauts-de-Seine, a lancé sa propre fabrique de masques, sous la marque Le Masque Français.
Yvelines : Des masques “made in Vélizy”

Économie Publié le ,

L'entrepreneur fonde Le Masque Français en mai 2020. La structure a dû changer de locaux, passant de Meudon (Hauts-de-Seine) à Vélizy-Villacoublay, pour se développer. Elle compte désormais une cinquantaine de salariés et produit entre 4 à 12 millions de masques par mois. « Nous avons déménagé à Velizy à cause du manque de place. Nous étions bien à Meudon, mais l'endroit était trop petit pour nous », précise l'entrepreneur.

Dès le début de la pandémie, le consultant, lui-même touché par la Covid-19, a été confronté à la pénurie de masques chirurgicaux en France : « Il y a eu la pénurie de masques en mars 2020. J'ai vu qu'il n'y avait pas de masques en France. Je me suis dit qu'il y avait sûrement moyen d'en fabriquer sur place. Avec l'expérience que j'avais acquise par mon activité de conseil aux entreprises, j'avais le savoir-faire pour développer une nouvelle activité industrielle. »

Le Masque Français fabrique des masques chirurgicaux jetables de type IIR, 100 % fabriqué en France dans nos ateliers de Vélizy, mais aussi des masques FFP2. « Nous fabriquons des masques chirurgicaux assez haut de gamme qui pourraient convenir en bloc opératoire. Nous avons une originalité, car nous faisons beaucoup de masques de couleurs en grand public pour adultes comme pour enfants. », précise Emmanuel Nizard.

Le secteur devenu concurrentiel n'empêche pas le Masque Français d'avoir tout type de clients comme des mairies, des TPE/PME, des professionnels du monde médical et des particuliers : « En ces temps de pandémie, nous avons comme clients des grandes sociétés, des laboratoires, des hôpitaux et des entités territoriales. Il y a beaucoup de concurrence dans notre secteur en France. Il y a de très nombreux entrepreneurs qui se sont lancés. Avant la Covid, il devait y en avoir un ou deux qui étaient sur ce marché de fabrication de masques. Aujourd'hui, nous sommes plus d'une vingtaine. » Quant à l'avenir du masque en France, l'entrepreneur conclut : « Quand nous aurons vaincu le virus, nous n'aurons plus besoin de masques. Il n'y aura plus de marché. »

https://getlemasquefrancais.com/

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?