AccueilTerritoireVoisins-le-Bretonneux dit adieu au réseau cuivre le 31 mars

Voisins-le-Bretonneux dit adieu au réseau cuivre le 31 mars

Une fermeture technique du réseau cuivre est prévue sur six communes françaises, au plus tard au 31 mars. Dans les Yvelines, la commune de Voisins-le-Bretonneux est concernée.
Voisins-le-Bretonneux va dire définitivement au revoir au réseau cuivre.
© Adobe Stock - Voisins-le-Bretonneux va dire définitivement au revoir au réseau cuivre.

Territoire Publié le ,

Utilisé pour la téléphonie, puis l’ADSL, le cuivre a fait son temps. Les besoins et les usages se sont accélérés, alors que dans le même temps, la fibre optique, dont la couverture devrait être généralisée d’ici 2025, se développait. « Dans ce contexte, l’opérateur d’infrastructure propriétaire du réseau cuivre a annoncé sa fermeture progressive avec des premières expérimentations dès 2021, en vue d’une extinction totale d’ici 2030. Tous les opérateurs télécoms dans les mêmes conditions vont donc progressivement arrêter de fournir les services sur le réseau cuivre, par zones géographiques », précise la Fédération française des télécoms. La première expérimentation a été menée en mars 2021 sur la commune de Lévis-Saint-Nom, qui a vu son réseau cuivre être totalement fermé. L’opération a été un succès, aux dires de la FFT, tous les clients ayant pu migrer vers la fibre.

Cette année, une nouvelle commune du département est concernée par cette fermeture. Aux côtés de quatre communes des Ardennes et d’une commune du Nord, Voisins-le-Bretonneux va dire définitivement au revoir au réseau cuivre. « Au plus tard au 31 mars, dans ces six communes et quel que soit l’opérateur de télécommunications, tous les accès internet et/ou les services de téléphonie fixe encore actifs sur ce réseau seront définitivement coupés », précise la fédération. Par conséquent, les utilisateurs de ce réseau, qu’ils soient des particuliers, des entreprises, ou des administrations, doivent dès à présent contacter leur opérateur ou l’entreprise dédiée de leur choix pour « basculer rapidement sur un autre réseau ». Selon la FFT, ces enseignements tirés de ces tests « permettront à tous de se préparer au mieux à la phase plus massive de fermeture du cuivre ».

Cette fermeture se fera en deux étapes, l’objectif étant de substituer le réseau cuivre par la fibre (notamment) d’ici dix ans. Une fermeture commerciale sera organisée dans un premier temps, c’est-à-dire que les opérateurs ne proposeront plus de nouvelles lignes cuivre. La fermeture technique consistera ensuite en un arrêt définitif des services sur les lignes cuivre existantes. Plus de 24 millions de foyers français utilisaient encore le réseau cuivre début 2021.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 31 janvier 2023

Journal du31 janvier 2023

Journal du 24 janvier 2023

Journal du24 janvier 2023

Journal du 17 janvier 2023

Journal du17 janvier 2023

Journal du 10 janvier 2023

Journal du10 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?