AccueilTerritoireViabilité hivernale : comment les routes départementales sont surveillées

Viabilité hivernale : comment les routes départementales sont surveillées

L’Etablissement public interdépartemental Yvelines/Hauts-de-Seine (EPI 78-92), chargé de la viabilité hivernale des routes départementales, est sur le qui-vive dès l’automne.
L’EPI est notamment doté de 32 saleuses avec lames de déneigement.
© Adobe Stock - L’EPI est notamment doté de 32 saleuses avec lames de déneigement.

Territoire Publié le ,

Issus des deux Départements, les agents s’efforcent d’assurer, durant l’hiver, des conditions de circulation optimales sur environ 1 560 km de voies du réseau routier des deux territoires. En parallèle, environ 340 km de routes départementales, situées dans les agglomérations, sont directement traités par les collectivités territoriales.

Un suivi météo quotidien des routes départementales en période hivernale

Il faut savoir que jusqu’au lundi 13 mars prochain, quelque 160 agents de la voirie de l’EPI 78-92 seront mobilisables. Les équipes interdépartementales prévoient de réaliser un suivi météo quotidien, ainsi qu'une surveillance du réseau routier par patrouillage, dès que les conditions le nécessitent. En fonction de l’évolution des conditions météo et de l’état de la surface des chaussées, les routes pourraient être traitées par salage ou raclage en cas de neige.

Cette organisation hivernale repose sur 40 agents, placés en astreinte 24h/24h, mais aussi sur des matériels équipés et prêts à intervenir à tout instant. L’EPI est notamment doté de 32 saleuses avec lames de déneigement. De même, 4 000 tonnes de sel sont stockées sur l’ensemble des dépôts. L’EPI prévoit de se réapprovisionner tout au long de l’hiver.

Un partenariat avec les agriculteurs

Mais finalement, qu’il s’agisse de neige ou encore de verglas, l’objectif est simple : maintenir des conditions minimales de circulation durant le phénomène, puis assurer un retour à la normale. Trois scénarios sont alors envisageables, la rapidité d’intervention variant selon l’importance des routes, classée selon trois niveaux : environ 640 km de RD en niveau 1 (liaisons principales), environ 620 km de RD en niveau 2 (voies importantes), environ 300 km de RD en niveau 3 (les autres RD).

Outre ces dispositions, le Département des Yvelines a noué, en 2011, un partenariat avec les agriculteurs pour faire face aux épisodes neigeux exceptionnels. L’EPI a poursuivi cette démarche et conventionné avec 15 exploitants volontaires pour les associer aux actions de déneigement en zone rurale.

Quoi qu’il en soit, les services de l’EPI sont prêts à mener des interventions dès cet automne, si besoin est. Si la température avoisine les 0°C, avec des risques de verglas localisés, les équipes réaliseront un « léger salage » préventif durant la nuit.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 novembre 2022

Journal du29 novembre 2022

Journal du 22 novembre 2022

Journal du22 novembre 2022

Journal du 15 novembre 2022

Journal du15 novembre 2022

Journal du 08 novembre 2022

Journal du08 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?