AccueilTerritoireVersailles-Chantiers : une aide au déplacement pour les déficients visuels

Versailles-Chantiers : une aide au déplacement pour les déficients visuels

Keolis, avec Île-de-France Mobilités, l'association Valentin Haüy et Versailles Grand Parc, testent l'application NaviLens. Elle facilite les déplacements dans les transports en commun.
Versailles-Chantiers : une aide au déplacement pour les déficients visuels
©DR

Territoire Publié le ,

Jusqu'en juillet, Keolis expérimente avec un panel d'utilisateurs déficients visuels la technologie NaviLens. L'objectif de cette application ? Rendre les transports publics plus inclusifs et accessibles, notamment pour les personnes en situation de handicap visuel. Il s'agit d'une première en France pour ce dispositif, installé le long des parcours reliant des quais de la gare Versailles-Chantiers, exploitée par Transilien, à des quais de la gare routière, exploitée par Keolis Versailles pour Île-de-France Mobilités.

Concrètement, des QR codes “augmentés” installés permettent de guider les voyageurs dans leurs déplacements, d'identifier les bus à l'approche et d'indiquer les horaires des prochains passages en temps réel. Une technologie brevetée permet de capturer ces pictogrammes jusqu'à des distances éloignées et des angles conséquents. Une fois les QR codes scannés, les utilisateurs peuvent poursuivre leur parcours, grâce à l'annonce vocale de la distance les séparant des codes, et aux informations pratiques contenues par ces codes (description d'un élément physique, indication de guidage, prochains passages en temps réel…).

Cette technologie est déjà déployée ou en expérimentation sur des réseaux de transport public de villes à l'international, notamment en Espagne (Barcelone et Murcia) et aux États-Unis (New York, Los Angeles et San Diego). Elle peut également répondre aux besoins de mobilité d'autres voyageurs, comme ceux freinés par la barrière de la langue, ou les voyageurs peu habitués aux lieux. En effet, il est possible transmettre les informations encapsulées dans les QR codes en réalité augmentée, dans 33 langues différentes. Cette expérimentation a vocation à valider la technologie NaviLens dans la perspective d'un déploiement ultérieur par Île-de-France Mobilités. Une évaluation qualitative des parcours sera effectuée lors d'entretiens avec les voyageurs sur leurs retours d'expériences en termes de gain en autonomie et de facilité d'usage. Ce bilan sera partagé avec Île-de-France Mobilités et l'association Valentin Haüy.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?