AccueilSociétéVers un allègement des transports publics aux heures creuses

Vers un allègement des transports publics aux heures creuses

La fréquence des transports en commun d'Ile-de-France pourrait être réduite ces prochains jours aux heures creuses et sur certaines lignes, pour tenir compte de la baisse de la fréquentation liée au reconfinement, a indiqué la présidente d'Ile-de-France Mobilités, Valérie Pécresse.
Vers un allègement des transports publics aux heures creuses
© Adobe Stock

Société Publié le ,

La fréquentation des transports publics de la région capitale est trois fois supérieure à celle du premier confinement du printemps, à environ 30 % du niveau de la même période de 2019 depuis le début de la semaine, a relevé Valérie Pécresse. Elle a toutefois baissé de moitié en quelques jours, puisqu'elle atteignait 68 % fin octobre avant l'annonce du reconfinement. La fréquentation reste relativement importante à l'heure de pointe du matin (6h-9h), à 50 %, ainsi qu'à celle du soir.

« Il faut voir comment les choses évoluent. (...) Pour l'instant, on observe », a relevé la présidente d'Île-de-France Mobilités, qui s'exprimait à l'issue d'une audition de la RATP et la SNCF. Si l'offre – allégée le soir depuis le 28 octobre pour cause de couvre-feu – va rester inchangée dans les prochains jours, IDFM envisage des “ajustements” en fonction de l'évolution du trafic, en concertation avec les associations d'usagers. « On veut assurer un niveau d'offre qui permette à la vie économique de se poursuivre, qui permette aussi des bonnes conditions de transport avec le maximum de conditions sanitaires », a précisé Valérie Pécresse.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?