AccueilTerritoireUVSQ : un nouveau nanosatellite bientôt lancé
YVELINES

UVSQ : un nouveau nanosatellite bientôt lancé

Baptisé Inspire-Sat 7, ce nouveau nanosatellite est dédié à l’observation de la Terre et du climat.
Le nanosatellite en cours d'intégration dans les locaux del'observatoire de VSQ
@LATMOS-UVSQ - Le nanosatellite en cours d'intégration dans les locaux del'observatoire de VSQ

Territoire Publié le ,

Après le lancement, il y a un an, d’UVSQ-Sat, le premier nanosatellite d’étude du climat envoyé ans l’espace par une université française, le Latmos (Laboratoire atmosphères, observations spatiales) va lancer un nouvel engin. Ce nanosatellite de 3 kg, dédié à l’observation de variables climatiques essentielles et au sondage de l’ionosphère, sera mis en orbite en janvier prochain. Inspire-Sat 7 réalisera des observations pendant au moins deux ans, à une altitude d’environ 550 km, rejoignant l’UVSQ-Sat pour former la première constellation de CubeSats dans l’espace dédiée à l’étude du climat de la Terre.

La mission Inspire-Sat 7 fait partie d’un axe stratégique de recherche spatiale porté par l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ). Ce programme, à visée tant scientifique que pédagogique, s’appuie sur l’utilisation des CubeSats. Grâce à ces nanosatellites, le Latmos entend révolutionner le domaine spatial, en réduisant les coûts et les cycles de développement. Les satellites sont capables de fournir de longues séries de mesures précises, homogènes et globales. Les CubeSats sont moins complexes, et beaucoup moins chers que les satellites traditionnels pour mener à bien des missions d’observation de la Terre. Leurs performances limitées sont compensées par leur utilisation en « constellation » afin de répondre à des besoins scientifiques que les missions usuelles ne peuvent pas atteindre.

UVSQ-Sat remplit sa mission

UVSQ-Sat avait été mis en orbite le 24 janvier 2021. Il a produit plus de 6 millions de données. Depuis la fin de la recette en vol (la phase de tests des différentes fonctionnalités) du satellite le 13 mars 2021, UVSQ-Sat fournit des cartographies journalières du rayonnement solaire réfléchi par la Terre, du rayonnement sortant au sommet de l’atmosphère de la Terre à grandes longueurs d’onde, et du champ magnétique de la Terre.

Le nanosatellite était prévu pour fonctionner pendant au moins un an. Ainsi, sa mission est accomplie. L’équipe met maintenant tout en œuvre pour qu’il soit toujours opérationnel en 2023 lors de la mise en orbite d’Inspire-Sat 7. Ce qui permettrait de tester la constellation de satellites souhaitée.

Pour l’UVSQ, développer et mettre en service un nouveau satellite avec son centre de contrôle commande, en moins de 30 mois, était un réel défi. Obtenir des résultats exploitables par la communauté scientifique représente donc un succès.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 novembre 2022

Journal du29 novembre 2022

Journal du 22 novembre 2022

Journal du22 novembre 2022

Journal du 15 novembre 2022

Journal du15 novembre 2022

Journal du 08 novembre 2022

Journal du08 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?