AccueilTerritoireUn syndicat mixte pour l'eau potable, dans le Sud francilien

Un syndicat mixte pour l'eau potable, dans le Sud francilien

La démarche vise un double objectif environnemental et tarifaire porté par la réappropriation entièrement publique des ouvrages du réseau interconnecté du Sud francilien (RISF). Suez a accepté de s'inscrire dans cette démarché selon des modalités financières et un calendrier encore à arbitrer.
Un syndicat mixte pour l'eau potable, dans le Sud francilien
© Adobe Stock

Territoire Publié le ,

Trois intercommunalités (Grand Paris Sud, Cœur d'Essonne et Val d'Yerres Val de Seine) travaillent ainsi sur la création d'un syndicat mixte fermé de production et transport d'eau potable. Ce nouveau syndicat sera l'interlocuteur de Suez. Il aura vocation à accueillir progressivement l'ensemble des collectivités alimentées par le RISF et se substituera, à terme, à l'entreprise Eau du Sud parisien (ESP) pour la fourniture d'eau en gros aux collectivités concernées.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 juin 2022

Journal du28 juin 2022

Journal du 21 juin 2022

Journal du21 juin 2022

Journal du 14 juin 2022

Journal du14 juin 2022

Journal du 07 juin 2022

Journal du07 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?