AccueilTerritoireUn Prix du Jeune Historien en Yvelines atypique

Un Prix du Jeune Historien en Yvelines atypique

Covid-19 oblige, les 14e et 15e éditions du prix du Jeune Historien en Yvelines ont été célébrées à l'Orangerie du Domaine de Madame Elisabeth.
Un Prix du Jeune Historien en Yvelines atypique
©CD78

Territoire Publié le ,

Cette année, les travaux ont été rendus sur la forme de films, mémoires, arts graphiques ou même d'une pièce de théâtre. Les organisateurs ont également observé la montée en puissance du numérique dans le travail des jeunes.

A noter, notamment, la classe de 6e C du collège de la Vaucouleurs de Mantes-la-Ville a été récompensée par le jury dans la section “travaux numériques”, pour son travail sur le sanctuaire Gallo Romain de Septeuil. Sept élèves se sont rendus sur le site du sanctuaire en janvier dernier et ont pu enrichir leur travail (notamment radio) grâce à leur collaboration avec le service archéologique interdépartemental Yvelines/Hauts-de-Seine.

Autre fait majeur, Juliette Windridge, élève de 6e au collège international de Saint-Germain-en-Laye, a obtenu pour la première fois le prix “Jeune Historienne des Yvelines” pour son travail sur “La maison royale d'éducation de Saint Louis”. Il lui a donc été proposé de rejoindre le conseil d'administration de la Fédération Histoire des Yvelines, pour la première fois également. Organisé chaque année à l'initiative de la Fédération Histoire des Yvelines, en partenariat l'Éducation nationale et du Département, ce concours est l'occasion pour les collégiens de se plonger dans l'Histoire du département. Les élèves doivent remettre un travail de recherche sur un sujet tiré de faits s'étant déroulés sur le territoire.
Pour renforcer le concours, un partenariat accru avec les Archives interdépartementales va être engagé dès la rentrée 2021.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?