AccueilUn collège inspiré d'Harry Potter va voir le jour à Mantes-la-Jolie

Un collège inspiré d'Harry Potter va voir le jour à Mantes-la-Jolie

Premier établissement de ce type réalisé dans les Yvelines, voire au-delà, cet établissement novateur sera implanté dans le quartier du Val Fourré.
Un collège inspiré d'Harry Potter va voir le jour à Mantes-la-Jolie
© CD78/N.Duprey

Publié le ,

D'une capacité de 600 élèves, cet établissement accueillera les collégiens du secteur André-Chenier et Paul-Cézanne. Au-delà, le nouveau collège marque une rupture avec les établissements plus âgés. Le vivre ensemble et l'apprentissage sont ici favorisés.

« Le collège est novateur de par sa pédagogie, basée sur la notion de maisons référentes. Chacune de ces maisons accueillera 150 élèves. Elle vise à dépasser la notion classique de salle de classe et cette conception pédagogique innovante se traduit par une architecture innovante, menée par un architecte de renom, Rudys Ricciotti », explique Romary Bouto, directeur des grands projets au Département des Yvelines, qui s'est rendu dernièrement sur le site pour effectuer une visite de chantier avec le constructeur, à six mois de sa livraison.

L'origine de ces maisons est plus originale encore : elle est à rechercher dans les livres de la saga Harry Potter, où les élèves sont répartis dans “différentes maisons” à leur entrée à l'école des sorciers. Les collégiens s'y retrouveront régulièrement pour travailler en groupe sur différents projets. Les thématiques de ces ateliers seront définies par les équipes pédagogiques de l'établissement.

« L'enjeu est d'ouvrir le collège sur le quartier Val Fourré, c'est pourquoi il est construit comme un “U” avec des espaces végétalisés, aérés et emprunts de lumière (qui pourra pénétrer aisément dans le collège grâce aux différentes façades en verre) », poursuit-il. En effet, l'idée est de faire en sorte que le lieu ne soit pas utilisé seulement par les collégiens, mais aussi par les habitants du Val Fourré. Ainsi, l'amphithéâtre et le mur d'escalade ont vocation à profiter à l'ensemble du quartier.

Un patio, orné de différentes plantations, a aussi été réalisé au centre du bâtiment principal pour former un puits de lumière naturelle. Outre l'amphithéâtre et le mur d'escalade, le collège abritera aussi des salles de séminaire, une cafétéria et quatre maisons référentes. Financé en totalité par le Département, l'établissement, d'un coût de 31 millions d'euros, devrait être terminé au début de l'été.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?