AccueilTerritoireTzen 2 : le secteur 1 est terminé

Tzen 2 : le secteur 1 est terminé

Débuté en juillet 2019 à Lieusaint et à Savigny-le-Temple, ce projet d'envergure accompagnera, à terme, les programmes d'urbanisation et la desserte de pôles importants.
Tzen 2 : le secteur 1 est terminé
© D.R.

Territoire Publié le ,

Fin de la première phase. Un peu plus d'un an après le démarrage des travaux sur le tronçon Lieusaint - Savigny-le-Temple, le secteur 1 du chantier du Tzen 2 vient de s'achever avec la création de la station “8 mai 1945” (2,5 km de site propre réalisés en béton sur 7 m de large, 1 km de voies vertes et plantation à venir de 170 arbres). Dès janvier 2021, le Citalien empruntera cette nouvelle voie. « La fin de ces travaux marque une étape-clé dans ce projet majeur pour l'agglomération melunaise et sénartaise », s'est félicité Patrick Septiers, président du Conseil départemental de Seine-et-Marne. La deuxième tranche du chantier va donc pouvoir démarrer, d'autant que la convention de réalisation et de financement a été approuvée, à l'issue du conseil d'administration d'Île-de-France Mobilités. Cette convention va permettre de poursuivre les travaux avec une échéance de mise en service à l'horizon 2027. Ces travaux concerneront, à compter de 2021-2022, le centre-ville de Savigny, le quartier des Trois Horloges à Melun, une partie de la RD 605 au nord de Melun, ainsi que l'avenue Thiers, toujours dans la ville-préfecture.

17 km de voies, 26 stations

Ce projet représente 17 km de voies dédiées, 26 stations desservies, 27 000 voyageurs quotidiens attendus pour un service qui fonctionnera 7j/7 de 5h à minuit avec une fréquence de 6 minutes en heures de pointe et un temps de parcours garanti, puisqu'il sera prioritaire sur la circulation. « Le Tzen 2 représentera une alternative efficace au véhicule individuel, car il desservira l'ensemble de l'agglomération, de la station Carré-Trait d'Union, à Lieusaint, à la gare de Melun », a déclaré Xavier Vanderbise, vice-président du Conseil départemental, en charge des routes, des transports et des mobilités. « Ce sont ainsi près de 40 000 habitants et 23 000 emplois qui pourront être desservis dans cinq communes. » Le Département a investi dans ce projet plus de 55 millions d'euros en partenariat avec la Région et l'Etat pour
un coût total de 179,1 millions d'euros.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?