AccueilTerritoire“Start SQY”, le nouveau service de bornes de recharge électriques de l’agglo

“Start SQY”, le nouveau service de bornes de recharge électriques de l’agglo

Baptisé “Start SQY” en référence à la série américaine, ce dispositif de bornes de recharge électriques vise, à terme, à mailler le territoire avec 200 stations accessibles à tous.
Un nouveau service de bornes de recharge électriques.
© C.Lauté / SQY - Un nouveau service de bornes de recharge électriques.

Territoire Publié le ,

Qu’ils soient utilisateurs de voitures, de motos, de vélos, ou encore de trottinettes électriques, tous sont destinataires de ce nouveau service. Les 32 points de charges déjà installés, accessibles à tous 24h/24 et 7j/7, seront modernisés pour l’occasion. Ils sont actuellement répartis sur Maurepas, Coignières, Plaisir et Villepreux. Pas moins de 50 nouveaux points seront ajoutés d’ici 2023. L’objectif, pour l’agglo de SQY, est de créer un maillage de plus de 200 stations accessibles au public sur l’ensemble du territoire. Plusieurs phases de déploiement sont prévues, selon l’évolution du parc automobile électrique et de la demande.

Un nouveau service de bornes de recharge doté d'une appli

Une appli permettra de géolocaliser les bornes, de gérer sa facturation (selon le temps de recharge), et de signaler un dysfonctionnement. Pour déverrouiller la borne, il faudra utiliser un des badges d’un opérateur de mobilité compatible ou une carte bleue. Une fois le type de recharge choisi, “standard” (jusqu’à 22 kW), “express” (jusqu’à 50 kW) ou “boost” (jusqu’à 150 kW), il suffira de brancher la prise sur son véhicule.

Un coût avantageux et un gain de temps

Selon l’agglo, avec un coût de 30 centimes du kW pour les bornes 22 kW et de 60 centimes pour celles supérieure à 22 kW, le coût est avantageux par rapport à une voiture thermique. Pour les voitures hybrides, les plus développées, une recharge intégrale coûterait environ sept euros.

L’agglo contrôlera par ailleurs la rotation des véhicules, afin d’éviter que des voitures ne stationnent trop longtemps. Tout véhicule restant connecté plus de trois heures sur une borne se verra facturer une majoration. Toutefois, de 22 heures à 8 heures du matin, ce surcoût ne sera pas appliqué et le tarif sera moins élevé de 30 %.

L’idée est aussi de faire gagner du temps aux utilisateurs. Recharger un véhicule hybride, pour rouler seulement 50 km, peut nécessiter jusqu'à 13 heures dans le cas d'une prise murale classique. Une borne Start SQY devrait permettre de recharger une Renault Zoé en 2h30 via l’offre 22 kW et en 1h30 en choisissant celle de 50 kW. La troisième offre - en 150 kW - sera destinée aux professionnels possédant des voitures 100 % électriques et ayant besoin de recharger très rapidement leurs véhicules. Le dispositif, subventionné pour moitié par la Région et l’Ademe, devrait coûter quelque 300 000 euros. Il se veut complémentaire à l’offre de bornes proposées par le privé.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 06 décembre 2022

Journal du06 décembre 2022

Journal du 29 novembre 2022

Journal du29 novembre 2022

Journal du 22 novembre 2022

Journal du22 novembre 2022

Journal du 15 novembre 2022

Journal du15 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?