Fermer la publicité
Journal d'informations locales et régionales

ENTREPRISES Entreprise : l'Urssaf soutient les TPE et les PME

le - - Économie

Entreprise : l'Urssaf soutient les TPE et les PME
© Adobe Stock

Alors que se profile la sortie de crise sanitaire, l'Urssaf propose de nombreuses solutions et aides pour les petites et moyennes entreprises. Le directeur général de l'Urssaf Didier Malric et son équipe partagent leurs conseils pratiques pour soutenir la reprise.

« Nous sommes au service des entreprises et l'Urssaf n'est pas un de vos ennemis donc si vous avez des difficultés n'hésitez pas à faire appel à nous », a lancé d'emblée Jérôme Quentin-Mauroy, président de l'Urssaf Ile-de-France, après une brève introduction de Bernard Cohen-Hadad, président du syndicat patronal CPME Paris Ile-de-France, qui l'avait invité à venir échanger avec ses adhérents.

Une initiative saluée par le président de l'Urssaf Ile-de-France pour qui cette première conférence commune avec la CPME arrive à point nommé. « J'espère que ce sera le début d'une longue collaboration », a-t-il d'ailleurs souhaité.

Véritable volonté d'accompagnement

« Nos missions pourraient être résumées en une seule phrase : agir avec vous sur votre protection sociale, durable et solidaire. Nous apportons donc un accompagnement au bénéfice du développement économique et social et nous garantissons les droits et l'équité entre tous les acteurs économiques », a expliqué Didier Malric, directeur général de l'Urssaf Ile-de-France.

Pour lui, tout l'objectif est de décomplexifier les relations entre les entreprises et l'Urssaf et d'accompagner ces dernières, surtout en cette période de relance. « Je le répète, nous avons une volonté d'accompagnement et nous accordons souvent des délais de paiement aux entreprises en difficulté, ce qui est souvent mal connu », a précisé ce dernier.

L'Urssaf a trois missions principales : accompagner tous les employeurs et entrepreneurs au bénéfice du développement économique et social ; assurer le financement de la protection sociale au quotidien ; et garantir les droits sociaux et l'équité entre tous les acteurs économiques.

Crise et échéanciers de cotisations

Didier Malric a alerté les dirigeant de TPE-PME sur l'importance d'ouvrir les mails de l'Urssaf cet été car ils annoncent souvent des propositions de plan d'échéanciers des cotisations, surtout en ce moment, et pas seulement des rappels ou des majorations.

« C'est assez simple concrètement, car vous pouvez faire une demande de report des cotisations qui sera acceptée sous 2 jours », a annoncé en souriant Cécile Chaudier, directrice des opérations de l'Urssaf, avant de présenter les principales mesures d'accompagnement proposées aux TPE-PME qui ont pu évoluer depuis la crise sanitaire.

En plus des reports, l'Urssaf a mis en place des dispositifs d'exonération pour les entreprises très impactées par la pandémie, notamment celles dites du secteur 1 qui ont subi des fermetures administratives.

« Nous proposons aussi des plans d'échéanciers de paiements aux employeurs de moins de 250 salariés qui ont contracté une créance à l'égard de l'Urssaf et ne relèvent pas des secteurs d'activité particulièrement affectés par la crise », a-t-elle expliqué précisant que ses services ont déjà déployé plus de 56 000 échéanciers couvrant un total de 962 millions d'euros.

Enfin, l'Ursaff donne aussi la possibilité de bénéficier d'une remise de dettes aux PME n'entrant pas dans les conditions des dispositifs précédents.

Les différentes aides proposées aux travailleurs indépendants par l'Urssaf (avec des échéanciers souvent automatiques) et les autres organismes de Sécurité sociale ont aussi été expliqués en détail entre les questions des participants qui ont jalonné ce webinaire via le chat.

Médiation, lutte contre le travail illégal et information

Maud Douard, médiatrice de l'Urssaf, a ensuite présenté la possibilité, mise en place depuis 2018, d'ouvrir une médiation avec ses services. Un outil de résolution des différents à l'amiable qui permet de « désamorcer les conflits et restaurer le lien entre l'Urssaf et ses usagers ». Elle a alors rappelé que le médiateur n'est pas décisionnaire et qu'il fait simplement des recommandations à l'organisme et trouve des solutions qui conviennent aux deux parties. Cette solution est intéressante en ce qu'elle suspend les délais de recours, et très efficace : 70 % des dossiers sont traités en moins de 30 jours et 95 % des recommandations du médiateur sont suivies.

« Nous agissons aussi sur la lutte contre le travail illégal en assurant à peu près la moitié des redressements sur la France entière même si nos moyens ne sont pas colossaux », a ajouté Didier Malric, mobilisé sur cette mission qui permet de préserver les droits sociaux des salariés, et surtout de garantir une concurrence loyale entre les entreprises et le financement de notre système de protection sociale. La vigilance est particulièrement accrue en cette période de crise économique.

Enfin, Thibault Lahanque, directeur de la communication et des partenariats, a quant à lui insisté auprès des dirigeants sur les moyens de s'informer rapidement sur les mesures mises en place par l'Urssaf, notamment via le site www.mesures-covid19.ursaff.fr et la chaîne Youtube de l'Urssaf Ile-de-France sur laquelle de nombreux tutoriels pédagogiques sont très consultés.

L'Urssaf francilien recouvre 1/3 des contributions nationales

Le réseau des Unions de recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d'allocations familiales (Urssaf) est le moteur du système de protection sociale français avec pour mission principale la collecte des cotisations et contributions sociales.

Les cotisations collectées par les différents Urssaf sur tout le territoire, sous forme de prestations sociales auprès des travailleurs français, ont différentes destinations. Ainsi, 42 % remplissent les caisses de l'Assurance maladie, 26 % celle de l'Assurance retraite, 10 % pour la Médiation familiale, 8 % pour l'Unedic et 14 % pour d'autres organismes sociaux.

« Le coût de l'administration de l'Urssaf n'est que de 0,2 % donc nous sommes très efficaces », a d'ailleurs souligné son président Jérôme Quentin-Mauroy. Donc moins de 20 centimes sur 100 euros encaissés sont utilisés en frais de gestion.

L'Urssaf francilien ne fait pas partie entière de l'administration, c'est un organisme de droit privé placé sous la double tutelle des ministères de l'Economie, et des solidarités et de la santé et de la Caisse nationale du réseau. Il emploie 2 800 salariés, répartis au siège à Montreuil et sur 11 sites d'accueil dispatchés dans les départements, qui accompagnent différents publics de petites et grandes entreprises.

L'Ile-de-France compte 1,5 million d'entreprises clientes et 900 000 travailleurs indépendants avec 62 % d'autoentrepreneurs. Elle représente ainsi, à elle seule, un tiers des contributions nationales pour la Sécurité sociale, la retraite et le chômage ce qui en fait l'une des institutions les plus importantes en termes de recouvrement.

En 2020, ses services ont reçu 41 787 visiteurs en centre d'accueil, soit moitié moins que l'année précédente (87 714 en 2019) à cause de la pandémie. En revanche, ils ont reçu à peu près le même nombre d'appels téléphoniques, soit 1 186 881 en 2020 contre 1 120 939 en 2019.




Ses derniers articles

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer