AccueilÉconomieSoldes d’hiver : 74 % des commerçants observent une baisse du chiffre d’affaires
Economie

Soldes d’hiver : 74 % des commerçants observent une baisse du chiffre d’affaires

Suite aux nouvelles mesures sanitaires annoncées par le Gouvernement le 27 décembre, la CCI Essonne a réalisé une enquête en ligne. L’objectif ? Mesurer le niveau d’activité et d’inquiétude des commerçants essonniens en ce début d’année.
Soldes d’hiver : 74 % des commerçants observent une baisse du chiffre d’affaires
© Adobe Stock

Économie Publié le ,

Une majorité de répondants, soit 57 % d’entre eux, déclarent une activité en baisse en 2021 par rapport à 2020 et seulement 19 % sont parvenus à obtenir une activité en hausse. A ce bilan de fin d’année 2021 mitigé s’ajoute l’impact négatif des annonces gouvernementales du 27 décembre sur le chiffre d’affaires des commerçants.

A cause du recours obligatoire au télétravail pour les salariés concernés et des restrictions imposées dans les lieux de restauration et de loisirs, quatre commerçants sur cinq constatent que leur chiffre d’affaires est en recul. Parmi eux, 64 % affirment que cette diminution est « importante » voire « grave ».

Actuellement, les principales difficultés auxquelles font face les gérants de commerce sont la baisse de la fréquentation à 72 % et la baisse des ventes et des commandes à 45 %. En conséquence, l’inquiétude (qui concerne 69 % des répondants) grandit et engendre des appréhensions plus ou moins fortes telles que l’incapacité à honorer les échéances (39 %) ou l’arrêt définitif de leur activité (19%).

Un lancement des soldes d’hiver 2022 peu dynamique

La CCI Essonne rappelle que c’est dans ce contexte délicat que se déroulent, depuis le 12 janvier dernier, les soldes d’hiver. Ainsi, 81 % des commerçants concernés par cette pratique commerciale observent une fréquentation moindre au lancement des soldes par rapport à l’an dernier, avec un quart d’entre eux affirmant que cette baisse est supérieure à 50 %. Cela entraîne une baisse de chiffre d’affaires pour 74 % des commerçants. Cette diminution est supérieure à 50 % pour 29 % d’entre eux.

L’enquête a été menée du 13 au 17 janvier. Elle a recueilli 133 réponses (22 % services à la personne, 19 % équipement de la personne, 17 % commerce de détail alimentaire, 17 % Café-hôtel-restaurant et traiteurs et 11 % culture/loisirs).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 17 mai 2022

Journal du17 mai 2022

Journal du 10 mai 2022

Journal du10 mai 2022

Journal du 03 mai 2022

Journal du03 mai 2022

Journal du 26 avril 2022

Journal du26 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?