AccueilSociétéSept jeunes récompensés par le prix de l'égalité des chances

Sept jeunes récompensés par le prix de l'égalité des chances

Chaque année, le département du Val d'Oise délivre le prix de l'égalité des chances. Pour cette neuvième édition, sept jeunes ont été récompensés d'une dotation allant de 2 000 à 8 000 euros.
Sept jeunes récompensés par le prix de l'égalité des chances

Société Publié le ,

Le prix de l'égalité des chances récompense plusieurs jeunes de moins de 26 ans. Il valorise les jeunes qui s'engagent dans des actions et un parcours civique, tout en continuant à suivre leur parcours scolaire. La dotation qu'ils reçoivent à vocation à les aider à poursuive leur parcours. Mis en place en 2012, il s'agit cette année de la neuvième édition de ce prix.

Les résultats ont récemment été dévoilés. Les candidats avaient jusqu'à la fin du mois de mars pour transmettre leur candidature aux équipes du département. Ces dernières ont ensuite étudié les différents projets afin de désigner les vainqueurs et de fixer la dotation qui leur a été allouée.

Depuis la création du Prix de l'égalité des chances, une cinquantaine de jeunes ont été récompensés et aidés par le département. La dotation totale de l'édition 2021 s'élève à 35 000 euros.

Les jeunes ont été reçus par plusieurs représentants du Conseil départemental. Parmi eux, Edwina Etoré-Malika, conseillère départementale, Virginie Tinland, vice-présidente du Conseil départemental, et Anthony Arciero, conseiller départemental.

Portrait des sept lauréats de cette édition

Ali Kajeou

Ali Kajeou est étudiant à l'école d'ingénieurs aéronautique et spatiale Paris – IPSA, située à Ivry-sur-Seine. Il a 25 ans et vit à Goussainville. En plus d'être étudiant ingénieur dans l'aérospatial, spécialisé dans le domaine de la motorisation énergétique et propulsion, il est également bénévole sur le projet Eureka.

Cette association basée à Goussainville a pour objectif d'accompagner de jeunes collégiens et lycéens au cours de leur scolarité. Il mène trois actions : le tutorat scolaire, l'orientation et l'ouverture culturelle. Pour les membres de l'association, la culture est un facteur de cohésion qui permet de rassembler les différents milieux sociaux. Le Département a accordé une dotation de 8 000 euros à Ali Kajeou.

Aminata Siby

Étudiante en cinquième année de médecine à la Sorbonne, Aminata Siby est spécialisée dans les sciences médicales. A 22 ans, la jeune femme travaille à l'hôpital en plus de ses études. Lors de sa troisième année, elle a déjà pris part au service sanitaire qui consiste à se rendre dans les collèges et lycées, pour y faire de la prévention sur différents sujets comme la sexualité, le sommeil, la réduction de risques…

Pour que l'étudiante puisse continuer ses actions et son parcours universitaire dans les meilleures conditions, le Département lui a accordé 7 000 euros.

Honorine Miranda

Habitante et étudiante à Cergy, Honorine Miranda a intégré récemment l'école d'ingénieurs Ensea. Elle a intégré la commission “Égalité hommes/femmes” de son école et en est même devenue référente. Cette commission mènera pendant toute l'année des actions au sein de l'école autour du thème de l'égalité entre les sexes.

Son projet est d'intégrer une école de management en troisième année pour obtenir un double diplôme manager. Elle pense également à partir étudier à l'étranger.

Yazid Belloundja

Étudiant au sein de l'école de commerce Essec Business School, Yazid Belloundja a fait un prêt étudiant pour financer ses études. L'étudiant de 21 ans a grandi aux Émirats arabes unis avant d'arriver, il y a plusieurs années, dans le Val-d'Oise.

Il est tuteur au centre de l'égalité des chances de l'Essec. Il a accompagné neuf jeunes élèves en classe de terminale dans le Val-d'Oise dans leur orientation. Il est également tuteur dans l'association Explicité, qui agit contre les inégalités sociales dans les quartiers populaires.

Son association organise des actions de terrain, auprès des jeunes et de leur famille pour les accompagner dans leur parcours scolaire. Le prix va permettre à Yazid Belloundja de compléter de payer sa deuxième et troisième année à l'Essec.

William Andrault

William Andrault étudie les sciences politiques à la Sorbonne. Il est actuellement en troisième année de licence. Il a passé toute sa jeunesse dans le Val-d'Oise, précisément à Saint-Ouen-l'Aumône. Il est bénévole au sein de la protection civile. Il y est secouriste chef d'équipe et formateur aux premiers secours.

En plus de cet engagement, le jeune homme est moniteur bénévole au club de plongée de Taverny. William Andrault a récemment été accepté en master, à Troyes. Grâce à l'aide départementale, il va pouvoir financer son déménagement dans l'Aube et ses deux années d'études.

Romaric Centuro

A 23 ans, cet habitant de Montmagny est étudiant au programme Grande école EM Lyon. Inscrit sur la plateforme Inspire, Romaric Centuro accompagne des étudiants dans leur parcours d'orientation. Il se rend régulièrement dans les lycées pour discuter avec eux, partager son expérience et les aider à prévoir leur orientation. Le prix va lui permettre de prendre en charge ses frais de scolarité à l'EM Lyon et à financer sa vie étudiante.

Maïmouna Tirera

Étudiante à l'Université Paris Dauphine, elle est actuellement en deuxième année de licence. Elle est engagée auprès du syndicat étudiant Unef, pour défendre les droits de étudiants. Elle s'occupe de l'association “Cité des chances”, qui vise à vulgariser la politique auprès des jeunes de banlieue parisienne. Avec ce prix, Maïmouna Tierra va pouvoir financer son échange avec une université américaine. Échange qu'elle n'aurait pas pu financer seule.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?