AccueilTerritoireSatory Ouest : le contrat régional pour une subvention de 7,2 millions d’euros signé

Satory Ouest : le contrat régional pour une subvention de 7,2 millions d’euros signé

L’agglo, l’EPA Paris-Saclay et la Région ont signé le contrat “100 quartiers innovants et écologiques”, le quartier Satory Ouest ayant été désigné, en mai dernier, lauréat de ce dispositif.
Signature du contrat 100 quartiers innovants et écologiques par JP Dugoin-Clément et François de Mazières.
© EPA_Paris-Saclay - Signature du contrat 100 quartiers innovants et écologiques par JP Dugoin-Clément et François de Mazières.

Territoire Publié le ,

François de Mazières, maire de Versailles, Philippe Van de Maele, directeur général de l’EPA Paris-Saclay, et Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président de la Région, étaient présents pour la signature de ce contrat “100 quartiers innovants et écologiques”. Le quartier Satory Ouest, aménagé par l’EPA Paris-Saclay, en partenariat avec l’agglomération Versailles Grand Parc, avait été désigné lauréat, en mai 2022, de ce dispositif d’accompagnement porté par la Région. Ses objectifs ? Construire de « beaux quartiers vivants », alliant logements, emplois, transports, services, nature et faible impact écologique.

Par ce contrat conclu entre l’agglo, l’EPA, et la Région, il s’agit de soutenir les ambitions de ce projet, via une subvention globale prévisionnelle de 7,2 millions d’euros. Pour rappel, le plateau de Satory, l'un des huit quartiers de Versailles, sera desservi à l’horizon 2030 par la ligne 18 du Grand Paris Express, reliant la gare Versailles-Chantier à l’aéroport d’Orly. « Nous ambitionnons d'y développer un pôle économique d'innovation s'appuyant sur les filières de la mobilité et de la Défense, au sein d'un quartier de ville mixte, exemplaire et innovant en matière d'interpénétration entre ville et nature, ainsi que de mobilité urbaine », indique Philippe Van de Maele.

La ZAC Satory Ouest est bordée au Nord par le domaine du Château de Versailles et au Sud par les étangs de la vallée de la Bièvre. Si le plateau accueille aujourd’hui des activités militaires, industrielles et de recherche, ce projet vise à développer un quartier urbain qui rassemble toutes les fonctions de la ville, avec un objectif de très haut qualité environnementale et architecturale. Ce quartier « ville-nature » sera à la pointe de l’industrie de la Défense et des mobilités innovantes.

« Les actions proposées reflètent ces ambitions à travers la mise en œuvre d'un parking silo mutualisé et foisonné, première traduction d'une politique de mobilités innovante, la création d'un groupe scolaire au sein d'un équipement mixte ouvert sur la ville, ancrant la nouvelle dimension résidentielle de Satory ; et, enfin, par la réalisation d'espaces publics paysagers mêlant biotope urbain et lieux d'agréments, démonstrateurs de la ville nature », souligne François de Mazières. Des logements familiaux, des commerces, des services et des équipements publics scolaires, sportifs et culturels accompagneront l’arrivée des nouveaux habitants et usagers du quartier.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 31 janvier 2023

Journal du31 janvier 2023

Journal du 24 janvier 2023

Journal du24 janvier 2023

Journal du 17 janvier 2023

Journal du17 janvier 2023

Journal du 10 janvier 2023

Journal du10 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?