AccueilSociétéRoissy-en-France : Le jardin des deux boucles, lauréat du prix national Botany for change inauguré

Roissy-en-France : Le jardin des deux boucles, lauréat du prix national Botany for change inauguré

Le Conseil municipal de Roissy-en-France, la Klorane Botanical Foundation, ainsi que des membres de l'association Happy Vallée, viennent de remettre le “Prix Botany for change”, aux cinq étudiants de l'Agrocampus d'Angers qui ont pensé ce jardin.
Roissy-en-France : Le jardin des deux boucles, lauréat du prix national Botany for change inauguré
© DR

Société Publié le ,

C'est fait ! Le jardin des deux boucles de Roissy-en-France a été inauguré en présence de l'ensemble des acteurs ayant permis de mener à terme ce projet. Parmi eux, Gad Weil, directeur artistique de Happy Vallée, Alain Baraton, jardinier en chef du Grand parc du Château de Versailles, Eric Chiron, décorateur floral et jardinier, Denis Côme et Patrick Pamart qui représentaient la municipalité ainsi que les cinq étudiants lauréats de la sixième édition du prix Botany for Change.

Ce prix est remis par la Klorane Botanical Foundation. Il existe depuis six ans et fonctionne sous forme d'appel à projets auprès d'étudiants en botanique, horticulture, architecture et paysage pour qu'ils imaginent “le Jardin urbain de demain”. La fondation entend « replacer le végétal au cœur de nos vies et de nos villes ».

Ces cinq étudiants passionnés de botanique se sont vus remettre le prix, ainsi qu'un chèque de 5 000 euros. Ils ont ensuite mené une visite guidée au cœur du nouveau jardin : « Il n'attend plus que de grandir, fleurir, verdir et devenir un véritable terrain de jeu pour les habitants » ont-ils déclaré. Suite à la visite du jardin par les cinq étudiants, le parc a accueilli 60 enfants des centres de loisirs de la commune. Ils ont pu participer à des ateliers de confection de nichoirs et de bombes à graines pour les oiseaux.

Reconquérir l'autoroute A1

Le jardin des Deux-Boucles représente la première phase d'un projet de reconquête agro écologique de l'autoroute A1. Plus simplement, il s'agit de reverdir la portion de l'autoroute qui sépare Paris de l'aéroport de Roissy. A l'origine de ce grand projet, Gad Weil, le directeur artistique d'Happy Vallée.

Ce dernier veut sa réalisation finale « à la fois visuelle et environnementale ». Il propose pour cela un retour aux sources de l'agriculture : « Les populations locales pourront bénéficier des avantages agro-écologiques qu'apportera l'Happy Vallée : diversifier des productions locales, dépolluer l'air et les sols, produire des repas grâce à la production maraîchère, ou encore créer des îlots de fraîcheur en réponse au réchauffement climatique. »

L'autre grand acteur de ce projet est la municipalité de Roissy-en-France. Cette dernière souhaite avec ce projet, valoriser la biodiversité de la ville. Michel Thomas, le maire, l'a d'ailleurs rappelé lors de l'inauguration.
« L'objectif de ce partenariat avec Happy Vallée et Klorane Botanical Foundation est de maintenir le végétal au cœur de notre quotidien, d'accueillir à l'entrée de la commune classée station de tourisme, un aménagement végétalisé de
7 000 m2, comprenant le jardin des deux boucles ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?