AccueilLoisirs et CultureRambouillet : derniers jours pour découvrir l'exposition "Vivre à l'antique"

Rambouillet : derniers jours pour découvrir l'exposition "Vivre à l'antique"

Les visiteurs sont invités à découvrir l'influence de la culture antique sur les Européens du XVIIIe siècle, au travers de l'exposition "Vivre à l'antique, de Marie-Antoinette à Napoléon 1er", proposée jusqu'au 30 août.
Rambouillet : derniers jours pour découvrir l'exposition
© Thibault Chapotot - CMN - Vue de l'exposition dans la Laiterie de la reine, "Un temple avant-gardiste".

Loisirs et Culture Publié le ,

http://www.chateau-rambouillet.frInstallée au château de Rambouillet et à la Laiterie de la reine Marie-Antoinette, l'exposition met en lumière la nouvelle esthétique dans l'art et le mobilier, qui influença l'Europe au XVIIIe siècle. Elle présente ainsi une cinquantaine d'œuvres (tableaux, maquettes, porcelaines de Sèvres…), dont de prestigieux prêts des musées de Versailles et de la Cité de la céramique - Sèvres et Limoges.

Au XVIIIe siècle, le Grand Tour était une institution pour parfaire l'éducation des jeunes aristocrates. Ce voyage à travers plusieurs pays européens, pouvait durer plusieurs années. C'était l'occasion pour eux de découvrir la culture et la langue des pays visités, mais également les fouilles archéologiques. En effet, à cette époque les découvertes des cités antiques de Herculanum (1709) et de Pompéi (première fouilles en 1748), passionnent toute l'Europe. De nombreuses mises au jour de vestiges et de mobiliers antiques attisent la curiosité et la passion des élites, des artistes et des scientifiques. Ils profitent de leur voyage pour rapporter de nombreux souvenirs (portraits, dessins, maquettes...) des villes et des sites archéologiques visités, contribuant à leur tour à l'engouement des Européens pour l'Antiquité.

Au château de Rambouillet, l'exposition aborde le Grand Tour, et plus particulièrement la ville de Rome, au travers notamment d'une maquette en liège du Temple de Vesta de Rome ou encore des recueils d'estampes. La scénographie transporte le visiteur au XVIIIe siècle, grâce au panorama de Rome d'une longueur de 4,50m réalisée par Louis Le Masson en 1779.

L'influence de la culture antique jusqu'à la cour royale

L'exposition se poursuit dans la Laiterie de la reine. Construite à la demande de Louis XVI pour Marie-Antoinette par l'architecte Jacques-Jean Thévenin, entre 1786 et 1787, elle s'inscrit dans la politique de renouvellement esthétique mené par le comte d'Angiviller. Directeur des bâtiments du roi, il fut un ardent promoteur d'une nouvelle esthétique fondée sur l'Antiquité.

Prenant la forme d'un temple antique, la Laiterie est composée de deux salles (la rotonde d'entrée et la salle de fraîcheur) au décor relativement sobre. Il témoigne de cette volonté novatrice d'introduire l'Antiquité dans tous les aspects du cadre de vie.

Hubert Robert et Jean-Jacques Lagrenée, deux peintres renommés ont dessiné pour la laiterie un service de porcelaine réalisé par la manufacture de Sèvres. Leurs dessins et motifs sont inspirés des pièces mises au jour à Herculanum et Pompéi. Hubert Robert a également dessiné son mobilier, toujours dans un style antiquisant.

Dans le cadre de l'exposition, l'ensemble du service de porcelaine et des pièces du mobilier seront exceptionnellement prêtés par la manufacture de Sèvres et les musées de Versailles. Ainsi, de façon temporaire, le mobilier retrouve sa place d'origine pour la première fois depuis 1783.

Infos pratiques

- Visite libre : en autonomie

Billet d'exposition "Vivre à l'antique" (château-laiterie) : 9,50 euros adulte. Au programme : visite libre du château et des œuvres qui y sont exposées, suivie de la visite libre de la Laiterie de la reine qui retrouve, le temps d'une exposition, son mobilier et son service de Sèvres d'origine.

- Visite famille : Rambouillet et le rêve antique

Tarifs : 13 euros adulte ; 8 euros enfants. Achat des billets uniquement en ligne. Tous les dimanches. Au programme : à travers les œuvres exceptionnelles de l'exposition et la découverte de la Laiterie de Marie-Antoinette, une guide plongera les visiteurs dans l'atmosphère unique du XVIIIe siècle, où l'Antiquité enflammait les imaginaires.

Le pass sanitaire est exigé (le détail sur www.chateau-rambouillet.fr)

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?