AccueilSociétéPort du masque et réunions : des règles durcies

Port du masque et réunions : des règles durcies

Dans le sillage des annonces gouvernementales actant la fermeture partielle dans les zones d'alerte renforcée de certains établissements recevant du public (ERP), les préfets de l'Essonne et des Yvelines ont pris un arrêté durcissant les règles de rassemblement et de port du masque pour freiner la propagation du nouveau coronavirus.
Port du masque et réunions : des règles durcies
@ DR

Société Publié le ,

L

e taux d'incidence dans le département de l'Essonne était fin septembre de 86,5 nouveaux cas pour 100 000 habitants (il était de 50,4 au 17 septembre). Il était de 50 personnes pour 100 000 habitants (sur une période de sept jours) dans les Yvelines, mais avec une faible circulation chez les personnes âgées (moins de 50 cas pour 100 000 habitants) et avec un impact encore peu marqué sur les réanimations.

Les manifestations suivantes sont désormais interdites :

  • Les rave party et tecknival
  • Les soirées étudiantes
  • Les rassemblements festifs et familiaux de plus de 30 personnes dans les ERP de type L (salles d'audition, de conférences, de projection, de réunion, salles polyvalentes dont salles communales) et de type CTS (chapiteaux, tentes, structures).

Les règles concernant le port du masque déjà applicables :

  • Le port du masque est obligatoire dans un rayon de 50 m aux abords des écoles, des établissements scolaires et des établissements d'enseignement supérieur, ce durant leurs jours d'ouverture et aux heures d'entrée et de sortie des élèves.
  • Le port du masque est également étendu dans un rayon de 200 m autour des gares ferroviaires et routières du département.
  • Le port du masque demeure obligatoire pour les marchés en plein air, les brocantes et vide-greniers, ainsi que pour tout forum d'associations organisé par les communes, les espaces clos dans lesquels se déroule un rassemblement de 10 personnes ou plus, et les établissements recevant du public dans lequel l'accueil du public n'est pas interdit, conformément aux dispositions de l'arrêté du 17 août.
  • Le respect le plus absolu des gestes barrière pour tout événement à caractère festif ou associatif se déroulant au mois de septembre sur le territoire d'une commune.

Une dérogation à cette obligation du port du masque est rendue possible pour les personnes en situation de handicap disposant d'un certificat médical justifiant cette dérogation. Pour ces personnes, le respect des gestes barrières et des règles de distanciation sociale demeure la règle à respecter, précisent les autorités. Il faut également ajouter que l'ensemble de ces règles reste applicable sur le territoire jusqu'au 12 octobre inclus (soit 15 jours d'application au total, renouvelables).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?