AccueilTerritoirePoissy : Karl Olive élu député avec près de 60 % des voix
Législatives

Poissy : Karl Olive élu député avec près de 60 % des voix

Le maire DVD de Poissy a été élu député de la 12e circonscription des Yvelines sous l'étiquette Ensemble!, avec 59,94 % des voix.
Karl Olive lors de la campagne des législatives.
© SIDF - Karl Olive lors de la campagne des législatives.

Territoire Publié le , Avec AFP

« J'ai toujours rêvé de faire un métier public depuis que je suis gamin, c'est pour ça que j'ai commencé dans le journalisme », raconte à l'AFP l'élu de 53 ans, né à Poissy.

Cette commune d'environ 40 000 habitants est connue pour sa grande usine automobile Peugeot, anciennement Simca puis Chrysler. Issu du quartier populaire de la Coudraie, Karl Olive y a « adoré la mixité sociale et culturelle: un jour c'était des crêpes, un autre du couscous et le suivant des loukoums turcs ».

Rapidement attiré par la télévision et le journalisme, il commence sa carrière dans une télé locale des Yvelines, puis entre comme pigiste à Canal+ avant d'en devenir directeur des sports. Après son départ de Canal+ en 2007, il « tombe dans la politique » car il voit sa ville, Poissy, « foncer droit dans le mur » alors que la gauche gagne la municipalité.

Avant tout « gaulliste », il rejoint l'UMP et devient conseiller général en 2011. Puis, en 2014, il est élu maire de Poissy, puis réélu six ans plus tard dès le premier tour avec 75 % des voix, cette fois sous l'étiquette divers droite. Celui qui a créé l'association d'élus « Génération terrain », tout en quittant l'UMP en 2017, a été vu à plusieurs reprises aux côtés d'Emmanuel Macron.

Grand débat lors de la crise des « gilets jaunes », premier centre de vaccination municipal, déplacements lors de sa campagne... le chef de l'Etat est venu plusieurs fois à Poissy, « se confronter au terrain », assure Karl Olive.

Rien est impossible

« Il faut se mettre vite au travail, on doit ça aux Français » mais « tout va pas être simple » sans majorité absolue. « Il faut bien balayer devant sa porte: ce n'est pas le résultat qu'on attendait » et « il va falloir faire dans la dentelle » pour pouvoir agir, a convenu devant la presse celui qui était jusqu'alors maire divers droite de Poissy.

Quitter cette mairie « est un crève-coeur » mais « je vais apporter un nouveau logiciel de terrain », a affirmé M. Olive.

Alors que les résultats du second tour des législatives posent clairement la question de la capacité d'Emmanuel Macron à pouvoir gouverner et faire voter les réformes promises, le néo-député cite de Gaulle: « L'action, ce sont les hommes au milieu des circonstances ». « Rien n'est impossible », veut-il croire, plaidant pour « réconcilier les Français » et « faire de la pédagogie ».

« Je veux aussi combattre ceux qui disent que les policiers tuent et que les chefs d'entreprise sont des parasites », a-t-il poursuivi, ciblant Jean-Luc Mélenchon et plus largement « le cartel des gauches ».

Le camp Macron n'a obtenu qu'une majorité relative lors du scrutin, marqué par la forte percée de la gauche unie et le score historique du Rassemblement national.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 novembre 2022

Journal du22 novembre 2022

Journal du 15 novembre 2022

Journal du15 novembre 2022

Journal du 08 novembre 2022

Journal du08 novembre 2022

Journal du 01 novembre 2022

Journal du01 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?