AccueilTerritoirePoissy : inauguration du système Combin'air de SUEZ pour la qualité de l'air dans les écoles

Poissy : inauguration du système Combin'air de SUEZ pour la qualité de l'air dans les écoles

Dans le cadre de l'appel à projets « Innovons pour l'air des bâtiments publics » lancé par la région Ile-de-France, le Groupe SUEZ a inauguré, pour la toute première fois en France, sa solution innovante pour améliorer la qualité de l'air dans une école à Poissy dans les Yvelines.
Poissy : inauguration du système Combin'air de SUEZ pour la qualité de l'air dans les écoles
@DR

Territoire Publié le ,

Combin'air est un système inédit de purification de l'air, dont la toute première installation en France a eu lieu dans la cour de l'école primaire Victor Hugo à Poissy (78) le 7 septembre dernier, le même jour que la première Journée internationale de l'air pur pour des ciels bleus de l'ONU.

L'inauguration de cette bulle d'air, conçue par SUEZ et la société Fermentalg, s'est déroulée en présence de Valérie Pécresse, présidente de la Région IDF, de Karl Olive, le maire de Poissy et Diane Galbe, directrice générale adjointe de SUEZ. D'un montant de 250 000 euros, elle a d'ailleurs été financée par la région IDF, à part égale avec SUEZ.

Véritable recycleur de l'air ambiant, ce système, présenté comme « une première en France », sera testé durant un an.

Un purificateur tout en couleur

L'innovation Combin'air, opérationnelle depuis la rentrée, se situe une grande fresque multicolore, signée de la patte de l'artiste français de street art et de graffiti Zdey, haute de trois mètres et large de cinq mètres, montée dans un coin de la cour de récréation. Ce dispositif se compose de plusieurs technologies de pointe, dont une utilisatrice de micro-algues conçue par Fermentablg. Il offre aux enfants un air constamment nettoyé dans un périmètre de 10 m2 autour d'elle, délimité au sol par des formes colorées.

Les micro-algues, solution à la pollution

Plus concrètement, Combin'air aspire l'air de la cour d'école, collecte les particules et capture les éléments polluants tels que les particules fines, le dioxyde d'azote ou encore les composés organiques volatiles, redirigés vers des filtres à charbon. La pollution est absorbée par les micro-algues qui créent alors de l'oxygène et forment une biomasse, ensuite expulsée dans le réseau d'assainissement pour produire du biométhane, une énergie verte. Le système rediffuse ensuite l'air sain sol, créant ainsi une bulle d'air pur, délimitée par la fresque.

« Le Combin'Air capte l'équivalent des émissions de 550 véhicules sur un trajet quotidien francilien », a précisé Diane Galbe, annonçant la volonté de Suez d'étendre cette solution « à d'autres écoles en France et à l'international ».

« Je suis certaine que cette innovation va faire beaucoup d'émules dans les autres départements d'Ile-de-France », a ajouté Valérie Pécresse, qui a rappelé que, dans le cadre du plan régional « changeons d'air », la Région avait décidé de travailler sur les progrès technologiques et de s'appuyer sur la science pour trouver des solutions innovantes, à l'instar de ce projet.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?