AccueilTerritoirePlusieurs constructions illégales détruites à Brétigny-sur-Orge

Immobilier Plusieurs constructions illégales détruites à Brétigny-sur-Orge

Elles étaient construites sur des espaces naturels et inondables, plusieurs bâtiments ont été récemment démolis à la demande de la mairie et de la préfecture afin de respecter le plan local d’urbanisme.
Plusieurs constructions illégales détruites à Brétigny-sur-Orge
© Adobe Stock

Territoire Publié le ,

Cette action avait pour objectif de servir d’exemple, plusieurs bâtiments illégaux ont récemment été démolis à Brétigny-sur-Orge. Ces derniers étaient construits sur des espaces inondables et naturels par le plan local d’urbanisme. Le dernier de ces bâtiments a récemment été détruit, il était situé rue des Près d’Aulnay. Les bâtiments en question avaient commencé à être construits il y a plus de dix ans et devaient devenir des maisons en dur pour certaines ou des terrains accueillant des caravanes et des chalets. Le propriétaire du terrain n’a pas respecté le plan local d’urbanisme car les parcelles sur lesquelles il a construit étaient en réalité des zones non constructibles en raison de leur caractère inondable. Si le propriétaire a restitué les lieux, la mairie de Brétigny-sur-Orge a souhaité faire de ce cas un exemple afin que d’autres propriétaires ne tentent pas à leur tour de construire sur ces zones. La procédure pour obtenir le permis de démolir ces bâtiments a duré près de dix ans.  

Le tribunal de grande instance d’Evry avait rendu son verdict au début de l’année 2015, donnant raison à la mairie de Brétigny-sur-Orge, cette décision a été confirmé un an après par la cour d’appel de Paris. A la suite de ce jugement, le propriétaire a été forcé à remettre en état les lieux, conformément à ce qui était prescrit par le Plan local d’urbanisme. La procédure de démolition des bâtiments a ensuite pu être lancée par la commune, avec le soutien de la préfecture de l’Essonne. La démolition des bâtiments concernés a été organisée par la Direction départementale des territoires et la préfecture de l’Essonne.

La nature doit retrouver sa place

Maintenant que les bâtiments sont démolis, les pouvoirs publics souhaitent laisser la nature y reprendre sa place afin que le lieu redevienne une véritable zone naturelle. En parallèle de ces démolitions, la commune a récemment lancé un plan de replantation d’arbres le long de la route départementale 19. Au total, 2 300 chênes, tilleuls ou encore érables y ont été plantés. Avec cette démolition et ce projet, la mairie confirme sa volonté de donner aux habitants une ville plus verte et respectueuse de l’environnement.

Il ne s’agit pas de la première procédure de démolition mise en place et menée par la préfecture. Récemment, elle a fait démolir plusieurs constructions illégales à Fontenay-le-Bris et à Cerny, d’autres démolitions sont prévues dans prochaines semaines.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?