AccueilSociétéPass sanitaire obligatoire : les règles à partir du 21 juillet

Pass sanitaire obligatoire : les règles à partir du 21 juillet

Le document est désormais requis pour se rendre dans les lieux de culture et de loisirs.
Pass sanitaire obligatoire : les règles à partir du 21 juillet
©CommissionEuropéenne

Société Publié le ,

C'est à compter de ce 21 juillet que le pass sanitaire devient obligatoire pour tous les loisirs. Pour pouvoir l'activer, il faut avoir été vacciné, immunisé, ou testé négatif au Covid-19. Parcs d'attractions et de loisirs, cinémas, musées, salles de sport, biblothèques, foires... Ce sera à ces structures de contrôler le laissez-passer.

Si dans un premier temps, les forces de l'ordre feront preuve de pédagogie, selon les dires du porte-parole du Gouvernement, Gabriel Attal, les clients devront ensuite s'acquitter d'une amende de 135 euros en cas de refus de présenter le pass, et de 1500 euros pour les exploitants.

Selon le décret dédié du 19 juillet, "toute personne de plus de 18 ans et plus doit ainsi présenter l'une des trois preuves sanitaires pour accéder aux lieux et événements suivants :

Les salle d'auditions, de conférences, de projection, de réunions
Les chapiteaux, tentes et structures
Les salles de concert et de spectacle
Les cinémas
Les festivals (assis et debout)
Les événements sportifs (manifestations sportives amateurs en plein air)
Les salles de jeux, escapegames, casinos
Les lieux de culte si des concerts ou spectacles y sont organisés
Les foires et salons
Les parcs zoologiques, les parcs d'attractions et les cirques
Les musées et salles d'exposition temporaires
Les bibliothèques (sauf celles universitaires et spécialisées type BNF)
Les fêtes foraines comptant plus de 30 stands ou attractions. "

Selon le Gouvernement, à partir du début du mois d'août, et si cela est bien voté dans la loi, ce seuil de 50 personnes sera supprimé et le pass sanitaire s'appliquera dans les cafés, les restaurants, les centres commerciaux, ainsi que dans les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux. " Les déplacements pour les longs trajets en avion, train et car seront également concernés. L'accès aux hébergements touristiques ne sera pas soumis au pass sanitaire, sauf pour leurs lieux de restauration et de convivialité ", précise également l'exécutif.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?