AccueilTerritoireParis-Saclay : le développement durable et la RSE au cœur de la stratégie de l’EPA

Paris-Saclay : le développement durable et la RSE au cœur de la stratégie de l’EPA

L’Établissement public d’aménagement (EPA) Paris-Saclay se dote d’une nouvelle stratégie, dix ans après avoir adopté son schéma directeur territorial.
L’EPA entend généraliser le suivi scientifique des enjeux de biodiversité dans chaque quartier.
© Adobe Stock - L’EPA entend généraliser le suivi scientifique des enjeux de biodiversité dans chaque quartier.

Territoire Publié le ,

Excellence environnementale, cohésion sociale et territoriale, approche participative. Tels sont les trois objectifs qui guident les ambitions de l’établissement public d’aménagement (EPA) Paris-Saclay, qui s’est doté d’un nouveau cadre stratégique et d’un plan d’actions. L’enjeu, pour l’établissement public, est de taille. Il s’agit de faire cohabiter espaces urbanisés, naturels et agricoles avec, notamment, les 4 155 hectares de la ZPNAF (zones de protection naturelle, agricole et forestière). Via l’adoption de cette stratégie, il s’agit, selon l’EPA, de « pousser encore plus loin le niveau d’exigence environnementale des projets portés dans les nouveaux quartier » et de « fédérer l’ensemble des acteurs du territoire autour d’ambitions communes ». Au-delà, cette stratégie est l’occasion de répondre aux enjeux nationaux de neutralité carbone, d’adaptation au changement climatique et de préservation de la biodiversité.

Les objectifs de l'EPA Paris-Saclay

Concrètement, s’agissant de l’objectif d’excellence environnementale, l’EPA entend généraliser le suivi scientifique des enjeux de biodiversité dans chaque quartier. Des pépinières d’espèces indigènes pourraient également être déployées. En matière de mobilités décarbonées, l’EPA entend promouvoir et soutenir le développement du covoiturage et les alternatives à la voiture individuelle, mais aussi partager les data sur le sujet.

Concernant l’objectif visant à faire de Paris-Saclay un « exemple de cohésion sociale et territoriale », l’EPA envisage de partager la dynamique du pôle académique jusqu’aux quartiers de la politique de la ville (QPV). Cela passe notamment par le développement d’un réseau de référents “égalité des chances“. Par ailleurs, pour faciliter l’accès à l’emploi, l’EPA prévoit de travailler sur des programmes d’alternance, de mentorat et de parrainage au sein des entreprises du cluster.

Enfin, en matière de démarche participative, la stratégie prévoit d’impliquer davantage les acteurs institutionnels, mais aussi de renforcer la participation directe du public. Ce dernier point consistera notamment en l’organisation de retours d’expérience des usagers et habitants relatifs aux projets immobiliers et aux équipements des nouveaux quartiers.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 31 janvier 2023

Journal du31 janvier 2023

Journal du 24 janvier 2023

Journal du24 janvier 2023

Journal du 17 janvier 2023

Journal du17 janvier 2023

Journal du 10 janvier 2023

Journal du10 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?