AccueilTerritoireParis-Saclay : l'EPA lance une plateforme de produits locaux

Paris-Saclay : l'EPA lance une plateforme de produits locaux

L'Etablissement public d'aménagement (EPA) Paris-Saclay et Terre et Cité viennent de dévoiler le site “Manger local à Paris-Saclay”. Cette plateforme va permettre aux habitants, chercheurs, étudiants et salariés de Paris-Saclay de s'alimenter avec des produits locaux frais et de qualité et ainsi de privilégier un approvisionnement de proximité.
Paris-Saclay : l'EPA lance une plateforme de produits locaux
© EPA Saclay

Territoire Publié le ,

Avec une vingtaine de fermes présentes sur le Plateau de Saclay et plus de la moitié proposant des produits locaux en circuits courts, la plateforme www.mangerlocal-paris-saclay.fr permet à chaque personne qui habite, travaille ou étudie sur le territoire de trouver toutes les informations pour manger local facilement : vente à la ferme, cueillettes, paniers livrés, épiceries participatives, paniers des Associations pour lE maintien de l'agriculture paysanne - AMAPs... Les internautes pourront aussi retrouver de nombreuses autres informations et astuces : recettes 100% locales et de saison, randonnées et ateliers pour découvrir les fermes, cartes pour accéder aux points de vente, …

A la manœuvre de cette initiative ? L'EPA de Paris-Saclay et Terre et Cité, une association porteuse d'un programme “Leader” (Liaison entre les actions de développement de l'économie rurale) et dont l'objectif est de pérenniser, promouvoir et développer une agriculture de qualité sur le Plateau de Saclay et ses vallées.

Il faut dire que le Plateau de Saclay, considéré comme un poumon vert aux portes de Paris, compte parmi les terres les plus fertiles de France. Ainsi, cette initiative dédiée au “manger local” doit permettre de valoriser les agriculteurs du Plateau qui proposent une gamme de produits diversifiés : fruits et légumes, pain, produits laitiers, poulet et œufs, viande de mouton, miel, plantes, lentilles, jus et tisanes…

Par cette plateforme, l'EPA souhaite par ailleurs contribuer à la diminution de l'empreinte environnementale liée à la consommation alimentaire sur son territoire, mais également à renforcer les liens entre la ville et les espaces agricoles. L'idée est pour l'aménageur de « valoriser ce cadre de vie exceptionnel qu'est le Plateau de Saclay, seules terres agricoles sanctuarisées par la loi en France ».

Le projet formalise également des attentes exprimées par les usagers du territoire. Une enquête d'envergure avait été menée à l'automne 2019 auprès de 3 000 personnes par l'EPA et Terre et Cité. Sur les 3 000 personnes ayant répondu, 83 % avaient affirmé leur envie de consommer plus de produits locaux. Le confinement a confirmé cette volonté avec une hausse importante de la demande auprès des agriculteurs locaux, souligne l'aménageur.

La Zone de protection naturelle, agricole et forestière du Plateau de Saclay

La loi du 3 juin 2010 relative au Grand Paris a créé une zone de protection naturelle, agricole et forestière (ZPNAF) à Paris-Saclay. Cette zone rend non urbanisables les espaces naturels et agricoles qui la composent. Ce dispositif législatif unique en France vise à préserver les exploitations agricoles dans le périmètre concerné, et à concilier agriculture et respect de l'environnement. Il s'agit de mettre en place une gestion optimisée des espaces boisés et naturel du territoire. La ZPNAF représente 4 115 hectares protégés dont 2 469 hectares consacrés exclusivement aux activités agricoles et 1 646 hectares composés de forêts, cours d'eau, espaces naturels et rigoles.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?