AccueilSociétéParis-Saclay : face aux problèmes de raccordement à la fibre, l’agglo a tapé du poing sur la table

Numérique Paris-Saclay : face aux problèmes de raccordement à la fibre, l’agglo a tapé du poing sur la table

De plus en plus de collectivités sont amenées à déplorer des débranchements « sauvages », voire des branchements « anarchiques » sur les installations de leurs administrés.
Paris-Saclay : face aux problèmes de raccordement à la fibre, l’agglo a tapé du poing sur la table
© Adobe Stock

Société Publié le ,

Les dysfonctionnements ayant trait au déploiement, au raccordement et au fonctionnement du très haut débit dans les communes de l’Est de l’agglomération (Ballainvilliers, Champlan, Chilly‐Mazarin, Epinay‐sur‐Orge, La Ville du Bois, Linas, Longjumeau, Marcoussis, Montlhéry, Nozay, Saulx‐Les‐Chartreux, Villebon‐sur‐Yvette et Villejust) ont conduit Grégoire Lasteyrie, son président, à convoquer l’ensemble des parties prenantes impliquées.

Lors de cette réunion, l’élu a demandé aux deux délégataires en charge du déploiement des réseaux et aux quatre opérateurs commerciaux de mettre en place, de manière commune, un plan de résolution des difficultés et une plateforme pour traiter les demandes des usagers. Grégoire de Lasteyrie a également exigé, de la part de ces parties prenantes, une communication transparente à destination des usagers sur les problèmes rencontrés et les solutions apportées, sous forme de réunions publiques dans les communes et de supports d’information dédiés. Enfin, l’exigence d’une mise en œuvre d’une procédure stricte de vérification de la qualité technique de chaque raccordement a été formulée.

« Nous resterons particulièrement vigilants et mobilisés pour obtenir que tous nos concitoyens et toutes nos entreprises puissent bénéficier de ce service qui leur est dû et pour lequel nous avons largement investi l’argent public ! », a indiqué l’élu Grégoire de Lasteyrie, qui a laissé jusqu’à la mi-novembre acteurs de la fibre pour répondre à ces demandes.

Les maires des communes les plus touchées ont notamment fustigé, lors de cette réunion, « les branchements anarchiques et les débranchements sauvages, privant les habitants de tout accès à internet durant des jours, des semaines et parfois des mois ». Les élus ont aussi rappelé que leurs structures avaient massivement investi pour que les habitants et les entreprises puissent bénéficier du très haut débit. Un comble pour un territoire qui abrite, il faut le rappeler, un hub d’innovation comptant parmi les huit plus importants sur le plan mondial et regroupant 15 % de la recherche nationale.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?