AccueilÉconomieOrange et le Sdis 78 signent une convention pour faciliter l’exercice des sapeurs-pompiers volontaires
YVELINES

Orange et le Sdis 78 signent une convention pour faciliter l’exercice des sapeurs-pompiers volontaires

Jean-Luc Girod, délégué régional Orange Île-de-France Ouest francilien et Suzanne Jaunet, présidente du conseil d’administration du Sdis 78, ont signé une convention de partenariat au Conseil départemental.
Orange et le Sdis 78 signent une convention pour faciliter l’exercice des sapeurs-pompiers volontaires
© DR

Économie Publié le ,

Améliorer les facilités de service des sapeurs-pompiers volontaires salariés du groupe Orange dans les Yvelines. Tel est l’objectif de ce document signé en présence du colonel Stéphane Millot, directeur du Sdis 78, de Pierre Bédier, président du Conseil départemental, de Nicolas Guérin, secrétaire général du groupe Orange, et de sept de collaborateurs engagés.

Concrètement, le document prévoit 15 jours d’autorisations spéciales d’absence à utiliser chaque année en cas d’intervention, de récupération ou d’activités opérationnelles planifiées ou encore de formation. Le groupe Orange s’engage également à maintenir la rémunération de ses agents pendant leur activité de sapeur-pompier volontaire. Plus largement, il s’agit d’une reconnaître « l’engagement citoyen » ce ces salariés.

« Cette convention démontre une belle reconnaissance du groupe Orange pour notre engagement citoyen en tant que Sapeur-Pompier volontaire. Ces journées libérées nous apportent plus de souplesse pour l’organisation de nos plannings et nous permettent d’avoir plus de disponibilités pour nos gardes, pour nos formations et nos renforts feux de forêt dans le Sud de la France en ayant moins d'impact sur nos congés », témoigne Michael Duchesne, de la Direction interventions et réseaux Orange 78 et 95 à l’Unité d’intervention portes de Paris.

Pour lui, il s’agit d’une « belle preuve de solidarité » du groupe, qui n’a pas hésité à proposer des jours libérés au début de la crise sanitaire pour assurer des renforts de garde Covid. Michael Duchesne fait par ailleurs bénéficier au groupe de son expérience et de ses formations suivies chez les pompiers (gestion des urgence, réactivité, adaptation…). Selon lui, cette convention gagnerait à être connue, afin de faire naître des vocations chez ses collègues.

Il faut savoir que ce document est la déclinaison locale de la convention nationale signée il y a un an entre le groupe de télécoms et la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises du ministère de l’Intérieur. Orange compte actuellement 139 salariés sapeurs-pompiers volontaires, répartis sur 54 départements.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 17 mai 2022

Journal du17 mai 2022

Journal du 10 mai 2022

Journal du10 mai 2022

Journal du 03 mai 2022

Journal du03 mai 2022

Journal du 26 avril 2022

Journal du26 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?