AccueilLoisirs et CultureMission Patrimoine 2022 : les lauréats du Val-d’Oise, des Yvelines et de l’Essonne

Mission Patrimoine 2022 : les lauréats du Val-d’Oise, des Yvelines et de l’Essonne

La Mission Patrimoine, portée par Stéphane Bern pour la sauvegarde du patrimoine en péril a dévoilé les 100 sites départementaux lauréats cette année.
Mission Patrimoine 2022 : les lauréats du Val-d’Oise, des Yvelines et de l’Essonne
© fondation du patrimoine

Loisirs et Culture Publié le ,

Une mission portée par Stéphane Bern

Portée par Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture, la Mission Patrimoine pour la sauvegarde du patrimoine en péril est un succès renouvelé. L’an dernier, quelque 760 nouveaux projets ont été signalés sur la plateforme www.missonbern.fr.

Quelque 745 sites ont reçu l’appui de la Mission depuis 2018, pour réaliser des travaux de restauration. Selon la Mission, aujourd’hui, plus de la moitié (420) sont d’ores et déjà sauvés ou sur le point de l’être. Quelque 192 sont terminés et 228 chantiers sont en cours.

En ce qui concerne les lauréats départementaux 2022, les projets sélectionnés dans les Yvelines, l’Essonne et le Val-d’Oise sont les suivants :

La maison des sœurs à Châteaufort (Yvelines)

La maison de la Réserve régionale aussi appelée Maison des Sœurs est une maison rurale située à l’entrée du Domaine d’Ors. Elle figure sur une carte réalisée entre 1818 et 1824. Elle est construite par Charles Joseph Baguenault, un des fondateurs de la Banque de France, qui acquiert le Domaine en 1809. Monsieur Baguenault s’engage à fournir un logement à deux sœurs de charité et à meubler la maison qu’il fait donc construire.

La chapelle Saint Blaise des Simples à Milly-la-Forêt (Essonne)

La chapelle Saint Blaise des Simples constitue le dernier témoin de l’existence d’une maladrerie où les lépreux venaient prier en invoquant saint Blaise le guérisseur. Le jardin situé aux abords rappelle la tradition de la culture des plantes médicinales à Milly-la-Forêt. Ces plantes, appelées les simples, étaient à l’époque utilisées pour soulager les lépreux. En 1959, Jean Cocteau, sollicité par les élus de la ville, décore l’intérieur de la Chapelle sur le thème des simples et de la résurrection. La chapelle Saint Blaise des Simples accueille également la tombe du poète.

Le hall John Fitzgerald Kennedy à Sarcelles (Val-d’Oise)

Le pavillon est contemporain de la construction du grand ensemble HLM des Lochères (Sarcelles) dans les années 1955- 70 par l’équipe de l’architecte Jacques-Henri Labourdette. L’îlot est classé architecture contemporaine remarquable. Le pavillon témoigne de la réalisation des premiers bâtiments et aménagements urbains du grand ensemble (grand parc urbain arboré, HLM en pierre de taille de Saint-Maximin), synonyme à l’époque de ville-parc du futur. Grâce à des murs coulissants, l’équipement pouvait s’ouvrir entièrement.

Le montant de la dotation de chaque site départemental sera annoncé en fin d’année.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner

Journal du27 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 13 septembre 2022

Journal du13 septembre 2022

Journal du 06 septembre 2022

Journal du06 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?