AccueilTerritoireMantes-la-Jolie : Le maire a présenté sa démission

Mantes-la-Jolie : Le maire a présenté sa démission

Raphaël Cognet a remis au préfet sa démission, de nouvelles élections vont devoir se tenir dans cette commune des Yvelines.
Mantes-la-Jolie : Le maire a présenté sa démission
© DR

Territoire Publié le ,

C’est au travers d’une vidéo postée sur sa page Facebook que l’élu a annoncé la nouvelle à ses administrés. Il a récemment pris la décision de quitter ses fonctions de maire et donc également de président de la communauté de communes de Grand Paris Seine et Oise (GPS&O). Une démission causée selon l’élu par une partie de l’équipe municipale qui « bloque le fonctionnement de la collectivité ». Raphaël Cognet estime ne pas être en mesure de mettre en place le programme pour lequel il a été élu en juin 2020. L’autre raison qui l’a poussé à remettre au préfet des Yvelines sa démission est le fait que son premier adjoint, Sidi El Haimer a été mis en examen et renvoyé devant le tribunal correctionnel. Pour des questions de morale, Raphaël Cognet a jugé plus judicieux de quitter son poste.

Une commune plus divisée que jamais

Cette décision devrait entraîner l’organisation d’élections municipales partielles. D’ici là, c’est Sidi El Haimer qui sera à la tête de la commune de 45 000 habitants. Le conseil d’agglomération sera de son côté dirigé par Cécile Zammit-Popescu, actuellement première vice-présidente. L’annonce de cette démission n’est pas une surprise, elle place cependant la commune de Mantes-la-Jolie dans une situation délicate. La commune est à l’image de la majorité en place, totalement divisée sur la question de cette démission. Si une partie des électeurs jugent que Raphaël Cognet a bien fait de démissionner, une autre partie des habitants espérait que le maire parviendrait à se maintenir à la tête de la commune. Certains d’entre eux avaient même créé une pétition demandant à Raphaël Cognet de rester aux commandes de la ville. Plus tard, c’est la démission de Pierre Bédier, premier opposant au maire déchu qui a été réclamé par ce collectif de soutien à Raphaël Cognet. Une chose est sure, les élections municipales partielles dont les dates ne sont pas encore connues risquent d’être mouvementées et incertaines.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 09 août 2022

Journal du09 août 2022

Journal du 02 août 2022

Journal du02 août 2022

Journal du 26 juillet 2022

Journal du26 juillet 2022

Journal du 19 juillet 2022

Journal du19 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?