AccueilTerritoireLes Mureaux : le démonstrateur Navetty démarre sur le site d'ArianeGroup

Les Mureaux : le démonstrateur Navetty démarre sur le site d'ArianeGroup

Ce projet de mobilité en navettes autonomes devrait être fonctionnel sans opérateur à bord dès 2022. Le site a été choisi car il regroupe tous les éléments de complexité d'une agglomération.
Les Mureaux : le démonstrateur Navetty démarre sur le site d'ArianeGroup
©DR

Territoire Publié le ,

Cette démonstration de trois ans, baptisée Navetty, a démarré récemment sur le site industriel d'ArianeGroup, aux Mureaux. Le projet est porté par Vedecom (institut de recherche sur les mobilités du futur), ArianeGroup, Transdev, EasyMile et le Conseil départemental des Yvelines. Son objectif ? Mettre en œuvre un service de mobilité avec des navettes électriques autonomes, sans opérateur à bord, sur un site représentatif de la complexité d'une agglomération.

Le tout sera supervisé à distance, via un logiciel depuis un poste de commande centralisé local, et s'appuiera sur une infrastructure routière connectée. « Il s'agit d'une première étape primordiale et unique en Europe qui permettra de valider la technologie et le modèle économique, condition nécessaire pour le déploiement d'un service à grande échelle qui sera initié sur voies publiques en vallée de Seine », expliquent les partenaires.

Navetty s'appuiera sur cinq axes de R&D. Le premier constitue l'enjeu principal du projet : après l'expérimentation de Satory avec des navettes à perception étendue et un opérateur à bord, sur route ouverte, il s'agira de passer en mode sans opérateur à bord, avec une supervision à distance. Les quatre autres axes de recherche, inhérent à la bonne marche du projet, sont la cybersécurité, la sûreté de fonctionnement du système de mobilité, les infrastructures connectées intelligentes et l'acceptabilité de l'écosystème.

Pour ce démonstrateur à grande échelle, le choix du site ArianeGroup des Mureaux, qui s'étend sur une surface de 92 hectares, s'est révélé idéal. En effet, il réunit tous les éléments de complexité d'une agglomération urbaine : circulation routière et piétonne, ronds-points, intersections et stationnement. De quoi préparer un futur passage à l'échelle urbaine. Le service de navettes autonomes a aussi été conçu pour répondre aux besoins d'ArianeGroup, qui souhaite faciliter l'accès à ses sites.

Les Yvelines étant « le premier département automobile de France », le Conseil départemental des Yvelines soutient financièrement l'Institut Vedecom depuis les origines. Par ce projet, la collectivité réaffirme également son soutien au redéveloppement industriel du territoire de Grand Paris Seine & Oise. Elle entend aussi appuyer le mariage de l'expertise de l'industrie spatiale d'ArianeGroup en matière de systèmes complexes avec l'expertise d'acteurs de la mobilité. L'idée est finalement de renforcer les liens entre les industries aéronautiques, technologiques et automobiles très présentes sur le territoire, pour faciliter le développement de mobilités innovantes et durables dans les Yvelines.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?