AccueilTerritoireLes maires de banlieue interpellent les candidats à l’élection présidentielle

Les maires de banlieue interpellent les candidats à l’élection présidentielle

L’Association des Maires d’Ile-de-France (AMIF) et Ville & Banlieue se sont associées dans une tribune commune pour appeler les candidats à la présidence de la République française à présenter leurs solutions pour les quartiers populaires.
Les maires de banlieue interpellent les candidats à l’élection présidentielle
© Adobe Stock

Territoire Publié le ,

A un peu moins de deux mois du premier tour de l’élection présidentielle, l’Association des Maires d’Ile-de-France (Amif) et l’association Ville & Banlieue ont rédigé une tribune à destination des candidats. Elle vise notamment à les alerter sur le thème de la banlieue afin que ces derniers s’approprient ce sujet et qu’il devienne un thème de la campagne en cours.

Ce texte fait également suite à la sortie du film Les Promesses, réalisé par Thomas Kruithof. Cette fiction aborde le sujet de la banlieue et des difficultés à gérer politiquement ces quartiers. L’objectif est d’engager un dialogue avec les différents candidats pour réfléchir à des politiques adaptées à la réalité de ces territoires.

Par ailleurs, dans le cadre de la campagne présidentielle, l’Amif a également publié sept propositions fortes destinées à améliorer concrètement les politiques publiques dans les quartiers prioritaires, avec un focus particulier sur les questions d’éducation, de logement et d’accès à la santé afin de faire de la politique de la ville un sujet de réflexion primordial.

Pour les élus, ces objectifs, qu’ils jugent urgent d’atteindre, doivent être mis en place durant le prochain quinquennat. Les sept axes clés en faveur de la banlieue sont :

  1. Mieux accompagner les quartiers pauvres ou en voie de paupérisation ;
  2. Promouvoir une politique de santé mieux adaptée aux difficultés des quartiers populaires ;
  3. Soutenir le logement social, une véritable étape de parcours résidentiel des ménages franciliens ;
  4. Mener une politique éducative partenariale et offrant de la visibilité à l’ensemble des acteurs éducatifs ;
  5. Élaborer des politiques de l’emploi mieux adaptées aux enjeux des quartiers populaires
  6. Développer une réelle coopération institutionnelle dans le champ de la prévention et de la sécurité ;
  7. Lutter contre les violences intrafamiliales et la prostitution des mineurs.

Le détail de ces sept propositions est à retrouver sur le site de l’Association des maires de l’Ile-de-France.

Pour le collectif d’élus, il apparaît nécessaire de « mener une politique de cohésion urbaine et de solidarité qui s’adresse à la fois aux quartiers prioritaires, avec l’objectif d’en améliorer la situation et d’éviter tout décrochage, à l’ensemble des territoires qui en ont besoin, en prenant en compte leurs dynamiques et en concertation avec les communes ». La tribune a été signée par les 106 élus locaux d’Ile-de-France et plusieurs associations parmi lesquelles l’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV), l’Association Bleu Blanc Zèbre, représentée par son président Thierry Sibieude ainsi que le centre de ressources pour la politique de la ville “Profession Banlieue”.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 novembre 2022

Journal du29 novembre 2022

Journal du 22 novembre 2022

Journal du22 novembre 2022

Journal du 15 novembre 2022

Journal du15 novembre 2022

Journal du 08 novembre 2022

Journal du08 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?