AccueilÉconomieLes lauréats du Concours d'idées à la création d'entreprise

Les lauréats du Concours d'idées à la création d'entreprise

Ce concours, organisé par l'agglo de Paris-Saclay et dédié au soutien de la création d'activités et de l'emploi sur le territoire, a décerné six prix au total.
Les lauréats du Concours d'idées à la création d'entreprise
© DR

Économie Publié le ,

Le Prix “jeune” est revenu à Manon Hias, une étudiante de l'Institut d'Optique Graduate School. Elle a souhaité mettre à profit son savoir-faire en optique pour développer “Mérulia” avec quatre autres étudiantes. Cette scanette permet d'identifier et de localiser la mérule (un champignon qui s'attaque au bois) en temps réel, ce qui garantit un diagnostic rapide et sûr. Les entreprises du secteur effectuent habituellement un diagnostic à l'œil nu, souvent insuffisant pour éradiquer le champignon. Grâce à ce procédé, les coûts sont réduits. En effet, le travail de l'expert est minimisé et l'étape du laboratoire est évitée.

Le Prix “femme” a été décerné à Sandrine Cerda, pour son épicerie fine. Ce commerce privilégie les produits du terroir local et propose de les consommer sur place. Fille de maraîchère, Sandrine Serda s'est inspirée des différents systèmes de vente en circuits-courts existants, tels que les Amap ou la Ruche qui dit Oui. Pour se distinguer de la concurrence, la lauréate expérimentée en matière de vente et de communication souhaite « proposer dans un même lieu des produits qui répondent aux différentes tendances d'approvisionnement des consommateurs à la recherche d'une alimentation de qualité et qui souhaitent se faire plaisir ». Original et à taille humaine, le local, qui devrait se situer dans le parc d'activités de Courtaboeuf, donnera une place centrale au conseil et à l'humain.

Le Prix “reconversion professionnelle” a été décerné à Sylvie Brault, qui a fait de sa passion un métier. Anciennement dans la finance et les RH, l'entrepreneuse s'est lancée en 2019 dans la pâtisserie et le “cake design”. Son objectif est de réaliser des pièces uniques, sur-mesure, et de proposer toute une gamme de gâteaux et de services : des pâtisseries événementielles, des pâtisseries traditionnelles, des pâtisseries pour les fêtes d'anniversaire (cake, cookie, cake pop, cupcake, muffins, macarons, meringues...), mais aussi des ateliers de pâtisserie pour enfants et adultes.

Le Prix “innovation” a été remis à Joévan Ziebel et Romain Guy, deux autres étudiants de l'Institut d'Optique Graduate School, pour leur projet de gestion intelligente du patrimoine routier. Pour anticiper les zones à risque d'accident et ainsi anticiper sur la rénovation des voiries, les deux lauréats ont imaginé un procédé optique équipant les véhicules et permettant de cartographier les zones d'usure. Ils sont soutenus par deux chercheurs de l'Université de Poitiers rattachés au CNRS, Majdi Khoudeir et Benjamin Bringier.

Le Prix “transition énergétique et économie circulaire” est revenu à Yacine Kabeche. Passionné par ces sujets, il a été formé à l'AgroParisTech, avant de se lancer dans l'entreprenariat. Son projet, baptisé “Circul'Egg”, consiste à valoriser les coquilles d'œuf. Cette matière est habituellement épandue et incinérée, ce qui alourdit l'impact environnemental de la filière. Grâce à Circul'Egg, elle fera désormais office de matière première pour l'industrie de l'alimentation des animaux, de la cosmétique ou des compléments alimentaires.

Enfin, le Prix “coup de cœur du jury” a été décerné à Mariam Ezzedine, une post-doctorante de l'Ecole Polytechnique, qui ambitionne de créer une technologie permettant de fabriquer des batteries lithium-ion quatre fois plus performantes que les matériels actuels. n

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?