AccueilTerritoireLes centres de vaccinations ouverts dans l'Essonne

Les centres de vaccinations ouverts dans l'Essonne

La préfecture a publié la liste des centres de vaccination ouverts et ceux qui le seront prochainement.
Les centres de vaccinations ouverts dans l'Essonne
En orange, les centres de vaccination en collectivité et en bleu les centres de vaccination en établissement de santé.

Territoire Publié le ,

Après avoir entamé la campagne le 5 janvier, avec les personnels de santé de plus 50 ans ou présentant des comorbidités, au Centre Hospitalier Sud-Francilien de Corbeil-Essonnes, les centres hospitaliers de Longjumeau et d'Étampes se sont joints au mouvement, avant de l'élargir aux résidents des EHPAD adossés à leurs structures. Puis, en milieu de semaine dernière, deux premiers centres de vaccination, hors structures hospitalières, ont ouvert à Massy et Montgeron, avec le soutien des municipalités et du Département. Elles ont vocation, dans un premier temps, à vacciner elles aussi les personnels de santé.

La campagne de vaccination entre dans une nouvelle phase lundi 18 janvier, pour s'étendre, d'une part aux résidents des EHPAD non-adossés à des structures hospitalières, et d'autre part, aux personnes âgées autonoles de plus de 75 ans (résidant hors EHPAD et structures assimilées).

C'est pourquoi 14 centres de vaccination supplémentaires sont mis en place d'ici au 25 janvier prochain, dont douze sont déjà en place à Igny, Longjumeau, Gif-sur-Yvette, Athis-Mons, Brunoy, Nozay, Savigny-sur-Orge, Sainte-Geneviève-des-Bois, Évry-Courcouronnes, Brétigny-sur-Orge et Dourdan. Deux centres suivront le 25 janvier prochain à Cerny, Limours, et Arpajon.

A la manœuvre, la préfecture et l'Agence régionale de santé (ARS), qui se sont concertées avec le Département, les maires concernés et les professionnels de santé. Les critères retenus ? La répartition de la population ciblée par la vaccination, mais aussi la maturité des dossiers présentés, permettant une ouverture immédiate des centres.

Selon la préfecture, dans les prochaines semaines, de nouveaux centres pourraient être ouverts afin de permettre au dispositif de monter en puissance au fur et à mesure du déploiement de la stratégie vaccinale. Les personnes âgées résidant dans les communes rurales du Sud des Yvelines ne sont pas non plus oubliées, grâce à la mise en place d'une unité mobile de vaccination.

Pour se tenir au courant de l'évolution de la liste des centres de vaccination, rendez-vous sur santé.fr. Les personnes de plus de 75 ans pourront s'inscrire dans n'importe quel centre de vaccination du département, par téléphone en appelant directement le centre concerné, ou sur les plateformes de prise de rendez-vous en ligne pour chacun des centres (par exemple https://www.doctolib.fr/, https://www.maiia.com/ et https://www.keldoc.com/ ).

La préfecture précise également que la présence de médecins étant systématiquement prévue dans les centres de vaccination, il n'est pas nécessaire de se munir d'une prescription pour effectuer la démarche de vaccination. Mais la demander par anticipation à son médecin traitant peut permettre de simplifier et d'accélérer la consultation préalable à cette vaccination.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?