AccueilÉconomieLes Business Angels de France fêtent leurs 20 ans : retour et perspectives

Les Business Angels de France fêtent leurs 20 ans : retour et perspectives

A l’occasion de la célébration de ses vingt ans, joyeusement fêtés lors d’une soirée le mardi 19 octobre dernier, France Angels, la fédération nationale des Business Angels, dresse son bilan d’activité et se fixe des objectifs.
Les Business Angels de France fêtent leurs 20 ans : retour et perspectives
© DR

Économie Publié le ,

Les Business Angels investissent une part de leur patrimoine dans des entreprises innovantes à fort potentiel de croissance et, en plus de leur argent, mettent gratuitement à disposition des entrepreneurs, leurs compétences, expérience, réseaux relationnels et une partie de leurs temps. 

Une histoire qui a fait la French Tech

A l’origine, les Business « Angels » financent l’industrie cinématographique afin de soutenir cette industrie en perte de vitesse, post guerre mondiale, en 1945.

Très vite, les entrepreneurs de Los Angeles capitalisent de nouvelles entreprises, devenant ainsi le premier cluster de l’innovation, la Silicon Valley.

En France - en 2001 - des visionnaires pionniers pensent que si cela existe aux Etats-Unis et en Grande Bretagne pourquoi pas en France ; dans le contexte de la "bulle Internet" de 2001, qui a paradoxalement fait émerger des entreprises françaises de la Tech, telles que PriceMinister, Meetic, ou plus technologiques comme Devialet et bien d’autres… Elles étaient toutes accompagnées par des Business Angels français.

A cette époque les « startups » ne pouvaient exister sans les Business Angels ; à ce jour, l'écosystème accompagnant les startups s'est fortement développé et diversifié, notamment avec la French Tech. Les entreprises financées par les Business Angels deviennent souvent des « success stories », parfois des « licornes » : ContentSquare, Augustin… 

L’Epopée

Dès 2001, la France comptait 11 réseaux de Business Angels regroupant 1 600 investisseurs, particuliers désireux de mettre à disposition leurs temps, leurs compétences, leurs expertises, ainsi que leur réseau relationnel, tout en investissant leur patrimoine personnel en échange d’une prise de participation toujours minoritaire.

Après la création des « Ecoles des Business Angels » afin d’informer, de susciter et de créer des vocations de Business Angels, viendra en 2006, la « Semaine des Business Angels », créée sous l’égide du Ministre des PME de l’époque, Renaud Dutreil ; nous en fêteront la 16ème édition cette année : pas moins de 35 événements en une semaine, sur l’ensemble du territoire, regroupant près de 4 000 personnes !

La Structuration

La mise en place d’un centre de ressources, de formations, l’assistance à la création de nouveaux réseaux ou de Sociétés d’Investissement de Business Angels (SIBA), démarrent à partir de 2008 et se développent plus que jamais : ils constituent le point d’orgue du début de la structuration et de la professionnalisation des pratiques des Business Angels. Depuis lors, des outils performants et l’ouverture de la Fédération à de nouveaux Membres Associés, puis aux Business Angels Indépendants permettent ainsi de renforcer la place des Business Angels en tant qu'acteur majeur et incontournable du financement des entreprises innovantes, à fort potentiel et créatrices d’emplois de haute qualification sur nos territoires. 

Les chiffres parlent …

Ce sont quelques 21 000 Business Angels qui ont contribué depuis la création de France Angels et son développement, à financer et à accompagner dans la durée plus de 5 000 entreprises, permettant ainsi la création de plus de 20 000 emplois directs en France.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?