AccueilSociétéLe Vésinet : deux ministres pour parler inclusion et élections !
Solidarité

Le Vésinet : deux ministres pour parler inclusion et élections !

« Bruno Coradetti, maire du Vésinet, et moi-même, avons eu le plaisir de recevoir dans notre ville Sophie Cluzel, Marlène Schiappa, et Jérémie Boroy, pour un échange sur l'accessibilité des élections.
Le Vésinet : deux ministres pour parler inclusion et élections !
© DR

Société Publié le , Par Yaël Braun Pivet, présidente de la commission des Lois de l’Assemblée nationale, députée des Yvelines.

« J'ai tenu à rappeler à cette occasion que, dans une démocratie qui va bien, chacun doit pouvoir exercer ses droits fondamentaux. Nous avons le devoir collectif de relever le défi de l'inclusion. C'est pour cela que j'avais lancé avec la commission des Lois une mission d'information sur les droits fondamentaux des majeurs protégés. C'est pour cela que nous avons voté le principe du droit de vote pour tous ces majeurs sous tutelle. La loi du 23 mars 2019 a en effet garanti le droit de vote aux personnes majeures protégées (sous tutelle). Le handicap n’est plus une excuse pour priver des citoyens du droit de vote, comme l’a rappelé Sophie Cluzel avec force. Notons que grâce à cette loi, il leur est aussi possible désormais de se pacser et se marier sans autorisation préalable du juge. Je suis particulièrement fière que notre majorité ait accordé ces nouveaux droits essentiels aux majeurs protégés. Par ailleurs, et pour revenir à l’accessibilité des élections, les candidats doivent désormais veiller à l’accessibilité de leurs campagnes selon le nouveau code électoral, et le décret 2021-1740 du 22 décembre 2021 institue une obligation de dépôt d’une profession de foi en langage “facile à lire et à comprendre (FALC)”, pour les candidats aux élections régionales et législatives.

Au Vésinet, conformément à la loi, des actions ont été mises en place au niveau des bureaux de vote,s’agissant de leur accessibilité et de leurs équipements, qu’il s’agisse de rampes d’accès ou d’ascenseurs. Une aide sur place des agents de la Ville est aussi prévue pour accueillir les personnes à mobilité réduite. Dans le détail, chaque bureau de vote comporte au moins un isoloir pour les personnes à mobilité réduite ainsi que des tables plus basses pour y déposer les urnes afin que les personnes en fauteuil puissent y glisser leur enveloppe. Un service de la mairie propose d'aller chercher les personnes qui ont des difficultés à se déplacer, directement à leur domicile, par le biais d’un minibus. Un agent du Centre communal d'action sociale fait la tournée des électeurs intéressés, les aide à se rendre dans l'isoloir si besoin et les ramène chez eux. Enfin, dans les trois résidences autonomie de la ville, un dispositif similaire a été déployé pour que les personnes qui ne peuvent se déplacer puissent être accueillies dans les bureaux de vote.

Toutes les conditions sont réunies dans les textes pour renforcer l’inclusion lors des élections, temps forts de notre démocratie auxquels chacun doit pouvoir prendre part. À chacun de s'impliquer aujourd'hui pour en faire une réalité. C’est le sens de notre dialogue fructueux au Vésinet lundi et de l’action des deux ministres que je remercie pour leur impulsion décisive en faveur de l’inclusion et l’accessibilité dans tous les domaines tout au long du quinquennat. Parlement et Gouvernement ont veillé à ce que ce qu’elles irriguent l’ensemble de nos projets et politiques publiques pour améliorer concrètement le quotidien des personnes en situation de handicap. »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 04 octobre 2022

Journal du04 octobre 2022

Journal du27 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 13 septembre 2022

Journal du13 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?