AccueilSociétéLe smartphone, passe-temps favori des voyageurs franciliens

Le smartphone, passe-temps favori des voyageurs franciliens

Selon une récente étude de Moovit, l'application de mobilité urbaine numéro un mondial, sur la façon dont les usagers des transports en commun franciliens y occupent leur temps de trajet, la navigation sur smartphone reste l'activité principale des voyageurs, devant la musique ou la lecture.
Le smartphone, passe-temps favori des voyageurs franciliens
© Adobe Stock

Société Publié le ,

Ce sondage, mené auprès d'un échantillon aléatoire de 1 594 utilisateurs de Moovit Île de France, révèle que le smartphone est l'allié incontournable des trajets dans les transports en commun. Que ce soit pour écouter de la musique, comme 31 % des interrogés affirment le faire, naviguer sur leur smartphone, pour 33 % des personnes interrogées, ou écouter un podcast (2%), le téléphone est devenu l'indispensable outil pour s'occuper et « passer le temps » dans les transports en commun. A contrario, seuls 19 % lisent, 4 % travaillent et 3 % préfèrent récupérer quelques minutes (ou heures) de sommeil en dormant.

Les transports, lieu privilégié pour lire l'actualité

Si le temps est long et le trajet routinier, les transports en commun sont l'opportunité pour plus de la moitié des usagers de consulter l'actualité sur des application de news (54 %) ou directement sur les réseaux sociaux (51 %). Et si les actualités digitales et instantanées ont révolutionné notre façon de nous informer, il n'en reste pas moins que 28 % des usagers franciliens lisent régulièrement la presse papier lors de leurs trajets : journaux quotidiens, hebdomadaires, magazines.

Le papier reste d'ailleurs très utilisé pour la lecture : 70 % des usagers déclarent utiliser un livre papier dans les transports en commun alors que la solution digitale des liseuses est bien moins populaire (seulement 16 % d'utilisateurs).

Des transports moyennement satisfaisants

Si les sondés utilisent les transports quotidiennement pour la grande majorité, seulement 46 % d'entre eux en sont satisfaits et 15 % se déclarent en être vraiment mécontents. Des pistes d'améliorations ont ainsi été émises par ces derniers, comprenant notamment l'installation d'une connexion wifi fiable et gratuite, la mise en place de ports USB ou encore celle de prises électriques pour recharger des appareils et donc, adapter les transports en commun au mode de vie de ses utilisateurs : connecté. La question du confort est aussi mise sur la table avec une organisation plus efficace en instaurant, entre autres, des espaces adaptés pour ranger vélos, trottinettes et autres poussettes qui gênent le passage ou en proposant l'accès à des sanitaires à bord des véhicules de transport.

Si les transports en commun font partie intégrante du quotidien des franciliens et en sont même un pilier, la façon d'y passer son temps de trajet varie mais surtout, les améliorations pour rendre les lignes toujours plus adaptées à leurs usagers ne manquent pas.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?