AccueilÉconomieLe ministère de la Justice lance plus de 200 chantiers de rénovation énergétique

Le ministère de la Justice lance plus de 200 chantiers de rénovation énergétique

Le Plan France Relance va aussi profiter aux tribunaux. Des travaux seront notamment engagés dans certains édifices de l'Essonne et des Yvelines.
Le ministère de la Justice lance plus de 200 chantiers de rénovation énergétique
© Ministère de la Justice

Économie Publié le ,

C'est le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, qui a présenté dernièrement les 206 opérations retenues sur l'ensemble du territoire, d'un montant total de plus de 130 millions d'euros. L'opération est organisée dans le cadre du plan France Relance. Elle vise de manière générale à réduire l'empreinte énergétique des bâtiments, la modernisation des lieux de vie collectifs bénéficiant en bout de course aux agents et aux justiciables. « Jamais le ministère de la Justice n'a engagé autant de travaux en même temps. C'est une chance pour les justiciables, mais aussi pour l'ensemble de nos entreprises, partout sur le territoire qui vont les réaliser », a déclaré Éric Dupond-Moretti à cette occasion.

Quelque 200 opérations, réparties sur tout le territoire métropolitain et en outre-mer, ont été retenues. Ces rénovations représentent un montant total de 114,3 millions d'euros, auxquelles s'ajoutent sept opérations multi-occupants, pour un montant estimé de 18,3 millions d'euros, soit un financement global de 132,6 millions d'euros. Les travaux débuteront avant le 31 décembre 2021 et seront terminés avant la fin 2023, voire 2024 pour les projets complexes. Dans les Yvelines, des opérations de remplacement des éclairages par des LED seront menées au tribunal judiciaire de Versailles, qui va bénéficier de 53 000 euros et au tribunal de proximité de Saint-Germain-en-Laye, qui recevra 20 000 euros. L'objectif ? Réduire la facture énergétique. Quant au tribunal de proximité de Mantes-la-Jolie, l'État a prévu une aide de 56 400 euros pour remplacer des fenêtres simple vitrage par du double vitrage, mais aussi les néons situés au rez-de-chaussée et au premier étage par des LED.

En Essonne, le ministère de la Justice va consacrer 5 460 000 euros à Fleury-Mérogis, avec la rénovation de l'ancien Centre des jeunes détenus de la maison d'arrêt et la rénovation énergétique du centre sportif – gymnase-dojo-musculation – : isolation thermique par l'extérieur, changement des châssis du rez-de-chaussée du bâtiment tripale, périphérique et administratif, isolation des toitures, des façades par l'extérieur et remplacement des menuiseries. Mais ce n'est pas tout. La protection judiciaire de la jeunesse bénéficiera de 46 000 euros pour le remplacement de la pompe et de la chaudière du centre de Bures-sur-Yvette, et de 8 000 euros pour l'isolation de la toiture et des fenêtres du centre de Savigny-sur-Orge.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?