AccueilTerritoireLe maire de Grigny nommé meilleur maire du monde

Le maire de Grigny nommé meilleur maire du monde

La City Mayors Foundation nomme tous les deux ans, le meilleur maire du monde. Il a été récompensé pour son action durant la pandémie de Covid-19. Il partage cette récompense avec Ahmed Aboutaleb.
Le maire de Grigny nommé meilleur maire du monde
© DR

Territoire Publié le ,

Philippe Rio, maire PCF de Grigny a eu la bonne surprise d'apprendre que la City Mayors Foundation avait décidé de le récompenser et de le nommer meilleur maire du monde. Le jury l'a choisi parmi près de 30 autres maires exerçant dans 21 pays différents. Il a été récompensé pour son action durant la pandémie de Covid-19. Les autres maires concurrents, étaient ceux de Bogota, Melbourne, Washington ou encore Rotterdam. Ce-dernier a également été récompensé au même titre que Philippe Rio.

Il a été récompensé pour sa politique de « lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale », pour son investissement dans le développement des énergies renouvelables et son volontarisme en matière d'éducation et de culture.

Philippe Rio, élu à Grigny depuis 1998

Elu au conseil municipal de Grigny depuis 1998, Philippe Rio est élu maire en 2012 à la tête de la commune. Il est réélu en 2014 dès le premier tour, il réitère cette performance en 2020. Le maire de Grigny a profité de cette récompense pour alerter sur la situation dans les quartiers populaires franciliens. La commune de Grigny est depuis 2012 considérée comme la plus pauvre de France métropolitaine par l'Observatoire des inégalités. Selon eux, le taux de pauvreté y est de 45%, un taux légèrement supérieur à celui d'Aubervilliers (44%). De plus, le maire de la commune estime que ce chiffre de 45% a encore augmenté avec la crise sanitaire et était désormais supérieur à 50%.

Lors de l'annonce de la récompense, le maire s'est dit surpris de la recevoir : « C'est une belle surprise, une belle récompense de la mobilisation d'un collectif car un maire ce n'est pas un super-héros ». Le maire a également expliqué que même avec des petits moyens, il était possible de lutter contre la pandémie : « Avec nos petits moyens, nos petits bras, on a fait de la solidarité, on a lutté contre le Covid, on a distribué des masques quand il n'y en avait pas, on a distribué des repas quand la crise alimentaire a durement frappé les quartiers populaires. »

La récompense a été remise par la City Mayors Foundation. Il s'agit d'un think-tank créé en 2003. Il nomme tous les deux ans « le meilleur maire du monde ». Ce groupe est constitué de maires de commune ayant institué un code d'éthique : « Un gouvernement local bon et honnête est le fondement de toute nation qui s'efforce d'offrir à ses citoyens le bonheur, la sécurité et la prospérité. L'incompétence, la corruption et l'inconduite au sein du gouvernement local menacent la décence fondamentale dans une société. »

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?