AccueilTerritoireLe Département de l'Essonne présent au Congrès mondial de la nature

Le Département de l'Essonne présent au Congrès mondial de la nature

François Durovray, président de la collectivité, se rendra lundi 6 septembre au Congrès mondial de la nature pour la cérémonie de remise du label Liste Verte de l'UICN attribué aux marais des Basses vallées de l'Essonne et de la Juine. Ces marais font partie des 35 espaces naturels sensibles (ENS) gérés par le Département depuis 40 ans.
Le Département de l'Essonne présent au Congrès mondial de la nature
©Adobestock

Territoire Publié le ,

Le Congrès mondial de la nature de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), se tient du 3 au 11 septembre à Marseille. Distingué en avril dernier par l'organisation pour sa gestion responsable des Basses vallées de l'Essonne et de la Juine, le Département de l'Essonne a souhaité " participer à ce grand événement pour faire entendre la voix des collectivités, aux avant-postes pour protéger la biodiversité sur leurs territoires ".

Partenaire de longue date du Comité français de l'UICN, la collectivité précise contribuer régulièrement aux réflexions et aux documents publiés par le Comité français de l'UICN. Elle participe aussi, au niveau de l'UICN Internationale, à la Commission mondiale des aires protégées à travers l'animation du groupe de spécialistes sur les « Stratégies de conservation en milieu urbain et périurbain ». A l'avenir, le Département s'impliquera également activement dans le réseau Liste Verte afin de promouvoir les bonnes pratiques appliquées en Essonne.

« La protection de la nature se joue à tous les niveaux. A leur échelle, les Départements montrent déjà l'exemple à travers leur gestion des espaces naturels sensibles (ENS). En Essonne, notre politique environnementale consiste à trouver un équilibre entre la création de sanctuaires propices à la préservation de la biodiversité et l'ouverture au public d'espaces naturels gérés de façon responsables. La labellisation des marais de l'Essonne récompense le travail accompli par les agents départementaux avec le Comité français de l'UICN depuis ces dernières années et renforce notre volonté d'aller plus loin pour protéger notre cadre de vie exceptionnel », souligne François Durovray. « Il n'y a pas de petite mesure quand il s'agit de protéger la biodiversité. Plus que jamais il y a urgence à agir sur le terrain. Chaque action compte. C'est cette conviction que je veux défendre lors du Congrès mondial pour la nature. »

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?