AccueilÉconomieLe CNR, une opportunité pour le réseau des CCI ?

Le CNR, une opportunité pour le réseau des CCI ?

Les CCI considèrent aujourd’hui le Conseil national de la refondation (CNR) comme l’opportunité́ qu’il faut saisir pour leur réseau d'avoir un dialogue direct avec le président de la République, dans l’intérêt général de notre pays.
Le Conseil national de la refondation (CNR), au Centre national de rugby, à Marcoussis.
© Gouvernement - Le Conseil national de la refondation (CNR), au Centre national de rugby, à Marcoussis.

Économie Publié le ,

Le réseau des CCI « salue cette initiative qui renforce le dialogue entre l’État et la société civile organisée. Après le « Grand Débat » et la décision de renforcer le rôle du Conseil économique, social et environnemental, « il était nécessaire d’aller encore plus loin et de rendre effectif la mobilisation de tous les acteurs politiques, économiques et sociaux du pays pour apporter des réponses concrètes aux enjeux auxquels la France est confrontée ».

« Nous sommes dans un contexte exceptionnel : crise énergétique, tensions internationales, changements de modèle économique autour des transitions numérique, environnementale et sociétale, concurrence internationale exacerbée...Ce monde qui se transforme appelle la France à un sursaut qui n’est possible que par le renforcement de la confiance, des consensus forts et la mobilisation massive de toutes les forces vives. »,souligne Alain Di Crescenzo, président de CCI France.

Répondre aux grands défis

Les CCI doivent apporter une réponse collective aux grands défis auxquels elles font face : les transitions énergétique et environnementale, l’école et l’orientation – avec la nécessité de mieux ouvrir l’école, les collèges, les lycées et les universités au monde de l’entreprise. Enfin, la réindustrialisation et la souveraineté économique, avec le plein-emploi, la balance de notre commerce extérieur, notre indépendance stratégique face aux aléas géopolitiques, ne seront atteints que par un effort sans précédent en termes de réindustrialisation en France.

Les CCI « souhaitent que cela constitue une boussole pour les prochaines années ». Pour elles, « la réussite du CNR passera par une territorialisation des débats, des consensus et des projets. Le réseau des CCI, fort de ces 3,8 millions d’entreprises ressortissantes, de son maillage territorial de 122 CCI, de ses 4 400 élus et de ses 14 000 collaborateurs contribuera à cet objectif ».

Et Alain Di Crescenzo de conclure : « Il n’y aura pas de sursaut sans appropriation des enjeux sur le terrain et sans déploiement des politiques publiques jusqu’au dernier kilomètre. Les CCI, qui sont dans l’hyperréactivité et l’hyperterritorialité, ont un rôle clé à jouer dans les territoires pour que le CNR soit une réussite. ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 novembre 2022

Journal du29 novembre 2022

Journal du 22 novembre 2022

Journal du22 novembre 2022

Journal du 15 novembre 2022

Journal du15 novembre 2022

Journal du 08 novembre 2022

Journal du08 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?