AccueilTerritoireLe Centre hospitalier Sud Essonne Étampes–Dourdan poursuit sa modernisation

Le Centre hospitalier Sud Essonne Étampes–Dourdan poursuit sa modernisation

Le Centre Hospitalier Sud Essonne (CHSE) a organisé sa cérémonie des vœux à Étampes. L’occasion de présenter les dernières réalisations et de présenter les objectifs de 2023.
Le Centre Hospitalier Sud Essonne (CHSE) a organisé sa cérémonie des vœux à Étampes.
© DR - Le Centre Hospitalier Sud Essonne (CHSE) a organisé sa cérémonie des vœux à Étampes.

Territoire Publié le ,

Après trois années de suspension, le Centre Hospitalier Sud Essonne a tenu sa cérémonie de vœux sur son site d’Étampes. « Depuis trois ans en effet, le CHSE est confronté à une crise sanitaire d’une ampleur exceptionnelle, liée à l’épidémie de Covid. L’hôpital a tenu, nous avons tenu, et nous pouvons en être particulièrement fiers », a indiqué Christophe Misse, directeur de l’établissement, précisant que plus de 1400 patients covid + avaient été pris en charge dont 270 patients en soins critiques.

Trois défis majeurs pour le Centre hospitalier Sud Essonne

En 2023, l’établissement aura trois « défis majeurs » à relever, à savoir la triple épidémie en cours (Covid, grippe, bronchiolite), les ressources humaines et l’attractivité. Pour les relever, le CHSE dispose de différents leviers. L’établissement a notamment adopté un plan d’établissement 2021-2025, se traduisant par un plan pluriannuel d’investissement. Avec notamment l’apport du Ségur de la santé (18 millions d’euros d’aide), l’hôpital a pour objectif de se moderniser.

En 2023, le CHSE prévoit également de renforcer ses partenariats public-privé. Outre les accords déjà conclu sur les deux sites avec des établissements privés dont Nephrocare, Korian, ou encore Clinalliance, l’établissement s’est allié avec des groupements de praticiens libéraux et notamment la SCM de la Providence, dans le cadre de l’exploitation du futur IRM de Dourdan. « Des projets sont en cours avec d’autres praticiens libéraux, dans les domaines de la gynécologie (sur le site de Dourdan), ou de l’ophtalmologie (sur les deux sites du CHSE). Nous portons également un projet de partenariat, sur le site de Dourdan, avec un centre privé de médecine nucléaire », a confié Philippe Misse, précisant qu’il s’agissait de faire vivre le concept de « campus santé ». Le partenariat ville-hôpital va également se développer, dans le cadre de la coopération de l’hôpital avec les CPTS (communautés professionnelles territoriales de santé) du sud Essonne.

Après Etampes, cap sur le site de Dourdan

L’année 2022 a par ailleurs été l’occasion de finaliser, sur Etampes, l’opération de restructuration et d’extension du service de réanimation-soins intensifs, de l’accueil central et du plateau de consultation. En ce début d’année, le CHSE entame la reconstruction du service d’accueil des urgences du site hospitalier de Dourdan. Il s’agit de la première phase de la modernisation complète de ce site.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 31 janvier 2023

Journal du31 janvier 2023

Journal du 24 janvier 2023

Journal du24 janvier 2023

Journal du 17 janvier 2023

Journal du17 janvier 2023

Journal du 10 janvier 2023

Journal du10 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?