Fermer la publicité
Journal d'informations locales et régionales

YVELINES Le “Bus santé femmes“ reprend ses tournées jusqu'au mois d'octobre

le - - Société

Le “Bus santé femmes“ reprend ses tournées jusqu'au mois d'octobre
© CD78/N.DUPREY

Le dispositif en prévention santé et conseils de vie dédié à toutes les femmes isolées des Hauts-de-Seine et des Yvelines reprend du service.

L'Institut des Hauts-de-Seine, avec le soutien des Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines, annonce poursuivre son action de terrain grâce aux tournées du Bus Santé Femmes en septembre et en octobre tout en s'adaptant aux consignes sanitaires.

Le programme des tournées pour septembre et octobre :

-Mardi 14 et vendredi 17 septembre de 9h à 13h, Place Harvey au Plessis-Robinson (92),

-Mardi 28 septembre de 10h à 17h, Place Jean Moulin à Saint Arnoult-en-Yvelines (78),

-Mercredi 29 septembre de 10h à 17h, Espace Racine à St-Rémy-lès-Chevreuse (78),

-Jeudi 30 septembre de 10h à 17h, 79 boulevard Victor Hugo à Les Mureaux (78),

-Vendredi 1er octobre de 10h à 17h, Place du 8 mai 1945 à Jouars-Pontchartrain (78),

-Mardi 19 octobre de 10h à 16h, Place du marché à Chaville (92),

-Mercredi 20 octobre de 9h à 13h, Parvis de la patinoire et jeudi 21 octobre de 11h à 15h,

-Grand Place à Boulogne-Billancourt (92).

Selon les organisateurs, le dispositif, très sollicité par les communes urbaines et pérurbaines des deux départements, est devenu essentiel dans le contexte sanitaire et social actuel.

Avec le contexte sanitaire et social actuel, le Bus Santé Femmes devient un dispositif essentiel très sollicité par les communes urbaines et périurbaines des Hauts-de-Seine et des Yvelines. Il permet d'accompagner les femmes les plus fragiles qui ne se rendent pas dans les structures d'accueil spécifiques pour plusieurs raisons : absence ou méconnaissance des lieux d'accueils, difficulté à obtenir un rendez-vous, obligations personnelles et familiales, vulnérabilités...

Sans rendez-vous, de manière anonyme et gratuite, ce Bus Santé vient à la rencontre des femmes sur leurs lieux de vie dans le but de rompre leur solitude, de combler les insuffisances de dépistages et de les soutenir dans leurs démarches juridiques grâce à une équipe de professionnels : un médecin (pour des conseils santé), une infirmière pour effectuer les dépistages essentiels (auditif, visuel, cholestérol, diabète), un psychologue (entretiens individuels), un officier de prévention (prévention des conduites addictives, harcèlement...), un avocat (pour des conseils juridiques) et un travailleur social (parentalité, prévention des violences...).




Ses derniers articles

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer