AccueilLoisirs et CultureLa restauration de la salle du Jeu de Paume s’achève
YVELINES

La restauration de la salle du Jeu de Paume s’achève

Les visiteurs pourront découvrir ou redécouvrir ce lieu, emblématique de la Révolution française et symbole de naissance de la démocratie. Son chantier de restauration a duré huit mois.
La restauration de la salle du Jeu de Paume s’achève
© Didier Saulnier/Chateau de versailles

Loisirs et Culture Publié le ,

Située dans le quartier de Saint-Louis, à Versailles, la salle du Jeu de Paume a été construite en 1686, à l’initiative de Nicolas Creté, premier paumier de Louis XIV. A cette époque, ce jeu, ancêtre du tennis actuel, est très en vogue. La salle entre dans l’histoire le 20 juin 1789, lorsque plus de 500 députés se trouvant à Versailles pour les Etats Généraux convoqués par Louis XVI s’y réunissent et prononcent le célèbre serment. Cet acte fondateur de la démocratie française est un épisode très présent dans la mémoire nationale, notamment grâce à l'œuvre mondialement connue, et pourtant inachevée, du peintre Jacques Louis David.

Très rapidement après le serment, la salle du Jeu de Paume est considérée comme un lieu symbolique. Elle est acquise par la Nation et déclarée domaine national dès le 1er novembre 1793 (11 Brumaire an II). Sans usage précis, elle sert successivement d’entrepôt ou d'atelier de peintres (Antoine-Jean Gros, Horace Vernet). En 1848, le lieu est classé parmi les Monuments Historiques. Sous le Second Empire, la salle retrouve son usage d'origine de terrain de jeu de paume. 1880 marque une nouvelle étape dans le destin du lieu qui devient, par la volonté de la IIIe République, le musée de la Révolution française. Il est inauguré le 20 juin 1883 par Jules Ferry (président du Conseil et ministre de l'instruction publique).

Après une nouvelle période de relatif oubli, la salle est à nouveau mise en lumière lors des commémorations du Bicentenaire de la Révolution en 1989. Depuis cette période, elle est ouverte au public, notamment grâce à l’engagement fort du château de Versailles, pour faire mieux connaître le cadre de cet événement emblématique de l’Histoire de France.

L'état du bâtiment nécessitait, aujourd’hui, une nouvelle intervention pour sa conservation et sa mise en valeur. Les opérations, menées sous la maîtrise d'œuvre de Pierre Bortolussi, architecte en chef des Monuments historiques, ont suivi l'état de référence du musée de 1883. Durant huit mois, la toiture, la charpente, les menuiseries, le décor peint de la salle et le sol ont été restaurés. Des opérations ont également été conduites sur la toile monumentale représentant le serment du Jeu de Paume par Luc-Olivier Merson (l'artiste parachevant l'œuvre de David) et sur tout le décor sculpté de la salle.

Ce chantier de grande ampleur a pu être mené grâce à la mobilisation des élus de l’Assemblée Nationale - députés ou anciens députés - et de mécènes particuliers. Il a également bénéficié des crédits du plan France Relance. La salle sera ouverte en visite guidée, ainsi que pour le public scolaire, à partir du 1er avril prochain. Le château de Versailles met également en lumière, à l’occasion de cette restauration, l’histoire complexe du lieu, en proposant un podcast original.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 16 août 2022

Journal du16 août 2022

Journal du 09 août 2022

Journal du09 août 2022

Journal du 02 août 2022

Journal du02 août 2022

Journal du 26 juillet 2022

Journal du26 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?