AccueilTerritoireLa Région lance un plan de relance écologique de 10 milliards d'euros

La Région lance un plan de relance écologique de 10 milliards d'euros

La région Île-de-France engagera 10 milliards d'euros de dépenses publiques en faveur de l'environnement durant la période 2020-2024, a déclaré sa présidente, Valérie Pécresse ; « de l'affichage mensonger » selon les élus écologistes…
La Région lance un plan de relance écologique de 10 milliards d'euros
@DR

Territoire Publié le ,

« C'est un euro sur deux du budget de la région qui sera consacré à la reconstruction écologique", a-t-elle précisé lors de la conférence de presse qui clôturait la première "COP région Île-de-France", un cycle de conférences organisé sur deux jours au siège de la région. Ce budget servira à financer la mise en œuvre de près de 200 mesures à visée écologique, parmi lesquelles l'installation de dispositifs de dépollution de l'air dans les 20 stations souterraines les plus polluées du réseau de transports en commun ou encore une prime de 2 500 euros pour permettre aux particuliers de convertir leur véhicule thermique en véhicule électrique.

« Valérie Pécresse recycle des annonces d'une année sur l'autre qui ne sont jamais suivies d'effet. Ce n'est rien d'autre que de l'affichage mensonger », a critiqué Ghislaine Senée, la présidente du groupe écologiste dans un communiqué transmis à l'AFP, en référence à l'annonce dès 2019 de l'investissement. « Se prétendre championne de l'écologie quand on a abandonné la politique de rénovation thermique des logements ou investi des centaines de millions d'euros sur la construction de route, c'est une fumisterie », a-t-elle ajouté.

« Ça fait cinq ans que je m'emploie à réparer leurs dégâts, ils feraient mieux de faire leur mea culpa écologique », a déclaré plus tôt dans la journée Valérie Pécresse Elle a également invité les Franciliennes et les Franciliens à « voter dès demain » afin d'élire les premiers projets écologiques qui seront financés par le budget participatif de la région Île-de-France, doté de 500 millions d'euros sur cinq ans. Ainsi jusqu'au vendredi 2 octobre, les Franciliennes et les Franciliens sont invités à voter pour l'un des 480 « projets écologiques et solidaires » qui émanent de municipalités, d'associations ou encore d'entreprises et qui vont de la rénovation d'une porte de mairie à la réintroduction de la culture de la vigne en Île-de-France

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?