AccueilTerritoireLa ministre de la Ville en visite de “terrain” à Poissy

La ministre de la Ville en visite de “terrain” à Poissy

Nadia Hai s'est rendue dernièrement à Poissy pour échanger autour du label “Cités éducatives”.
La ministre de la Ville en visite de “terrain” à Poissy
©Ville de Poissy

Territoire Publié le ,

La ministre native de Trappes a été dans un premier temps à la rencontre des bénévoles de l'association LP Corneille. Leur local, véritable lieu de rencontre et de partage, selon les mots de Nadia Hai, avait en effet été victime d'un incendie cet été. « Des fonds peuvent être mobilisés pour sa reconstruction, par exemple dans le cadre du plan de relance », a-t-elle assuré. La délégation, menée par le maire de la commune, Karl Olive, s'est ensuite dirigée vers les locaux de l'association Le Pole S, véritable tiers lieu numérique situé au cœur du quartier de Corneille, qui accueille 12 jeunes formés à la programmation et aux métiers du web, un fablab et une médiation numérique.

En point d'orgue de ce déplacement, Nadia Hai s'est rendue au collège des Grands-Champs, un établissement candidat au dispositif “Cités éducatives”. L'objectif de ce dispositif ? Accompagner au mieux les jeunes des quartiers prioritaires, depuis la petite enfance jusqu'à l'insertion professionnelle.

Pour obtenir ce label, le collège a préparé avec la Ville un programme spécifique, en lien avec les objectifs définis par l'éducation nationale. Concernant le parcours de l'élève, le collège développe un parcours d'excellence “Cordée de la réussite” avec une grande école de commerce, l'Essec. Du côté de la coéducation et du soutien à la parentalité, les dispositifs “école ouverte” et “instant des parents” permettent créer des lieux de rencontre avec les professionnels. Autre exemple, le collège a mis sur pied de nombreux dispositifs pour répondre à l'objectif “l'environnement comme source d'émancipation”. L'établissement participe notamment au réseau des écoles Unesco, avec des programmes éducatifs centrés sur l'apprentissage interculturel, l'éducation aux droits de l'homme, etc.

Nadia Hai a finalement coprésidé, avec Karl Olive, un conseil local de sécurité et prévention de la délinquance et de la radicalisation. « Il est utile d'échanger sur ce qui marche sur le terrain. Si la sécurité est une préoccupation majeure de nos concitoyens et la première des libertés, la prévention est d'autant plus importante quand elle concerne nos jeunes », a assuré Karl Olive. Nadia Hai d'ajouter : « le binôme maire-préfet est essentiel pour nos territoires. Mon objectif est d'être à l'écoute des initiatives développées par la Ville et les différents acteurs présents pour vous aider à aller encore plus loin ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?