AccueilÉconomieLa FFB-Essonne enfin entendue

La FFB-Essonne enfin entendue

La Fédération française du Bâtiment de l'Essonne « se félicite de la présentation, en visioconférence de l'Observatoire de la commande publique sur le territoire et du plan pluriannuel d'investissement 2021-2027 ».
La FFB-Essonne enfin entendue
© Adobe Stock

Économie Publié le ,

L'invitation a été lancée par Eric Jalon, préfet de l'Essonne, François Durovray, président du Conseil départemental, et Francisque Vigouroux, président de l'Union des maires de l'Essonne, à l'ensemble des entreprises du département, « avec l'objectif d'offrir une vision prospective de la commande publique en Essonne et améliorer ainsi la visibilité des entreprises sur les projets à venir ». Ce rendez-vous était attendu et « demandé avec insistance » depuis plusieurs mois par le président de la FFB-Essonne, Fabien Daurat, qui, inquiet du ralentissement de la commande publique en ce début 2021, avait tiré la sonnette d'alarme et appelait à une relance rapide des chantiers publics sur leterritoire.

Un plan pluriannuel d'investissement

Le plan pluriannuel d'investissement qui a été établi devrait profiter directement aux entreprises essonniennes. Sur les deux milliards d'euros d'investissements prévus sur 2021-2027, plusieurs chantiers ambitieux intéressent directement les entreprises de bâtiment : « la réhabilitation et la rénovation énergétique des collèges, le projet de Hub sportif du stade Bobin, les aides aux travaux de rénovation énergétique des propriétaires essonniens, la construction et la rénovation des bâtiments départementaux ou encore le réaménagement du patrimoine culturel ».

Ces marchés sont généralement attribués aux entreprises du département pour un tiers d'entre eux. Aujourd'hui, par la voix de Fabien Daurat, la FFB- Essonne demande plus : « Dans le contexte économique plus qu'incertain que nous connaissons, il est nécessaire que l'Etat et le Département soutiennent, plus encore, les entreprises du territoire. » Le président de la FFB-Essonne demande « à ce que soient revalorisées, dans le plus strict respect du code des marchés, les candidatures des entreprises essonniennes ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?