AccueilÉconomieLa CCI des Yvelines connait son nouveau président

La CCI des Yvelines connait son nouveau président

Après dix années de bons et loyaux services, Gérard Bachelier, président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) des Yvelines se retire pour laisser place à l’entrepreneur à succès, Guillaume Cairou.
La CCI des Yvelines connait son nouveau président
© SIDF

Économie Publié le ,

C’est un événement d’envergure qui s’est déroulé à la CCI des Yvelines le 24 novembre dernier. Après dix-sept années passées en son sein, dont dix en tant que président, Gérard Bachelier a prononcé son ultime discours. « Je vais certainement être ému, si je n’arrive pas à terminer mon discours, ne m’en voulez pas. », a-t-il déclaré, la voix emplit d’émotion, essayant tant bien que mal de dresser son bilan de dix-sept ans de vie dans le palace versaillais du commerce et de l’industrie, situé à 300 mètres de la célèbre demeure des Rois.

Pour l’occasion, la vice-présidente de la région Île-de-France, Alexandra Dublanche et la sous-préfète et secrétaire générale adjointe à la Préfecture des Yvelines, Jehane Bensedira, sont venues féliciter le président sortant et encourager son successeur, à la tête de « la maison des entrepreneurs », comme l’appelle Alexandra Dublanche.

« Maintenant, c’est votre CCI »

Les mandats de Gérard Bachelier ont reposé sur trois piliers essentiels : le territoire, la proximité, les réseaux. En dix ans, les initiatives se sont multipliées, de plus en plus d’entreprises ont été accompagnées, suivies, coachées par les dispositifs de la CCI. « Pour chaque projet, nous avons cherché des synergies et des stratégies de financement croisées », a démontré l’ex-président. « La CCI est là pour faire évoluer, former et accompagner les commerçants dans les nouvelles façons de travailler, de consommer », a-t-il ajouté, soulignant fièrement que ces 17 années ont été « une aventure, mais surtout, un engagement ».

Sourire aux lèvres à l’évocation des souvenirs de son règne, Gérard Bachelier a savouré ce dernier moment de gloire avant la passation du pouvoir. « Les Yvelines sont un département formidable, plein d’opportunités » et le meilleur reste à venir pour la CCI du 78. « Le travail est loin d’être terminé. Maintenant, c’est votre CCI », a-t-il lancé, paumes tournées vers la foule. Tonnerre d’applaudissements pour l’homme qui était à la tête de la CCI depuis une décennie. Public debout, l’heure était alors aux félicitations avant un départ sous les trompettes et les fanfares.


© SIDF

« Les Yvelines comptent »

L’avenir du département est désormais entre les mains de Guillaume Cairou, nouveau président de la CCI 78. A peine quarante ans, il est la preuve vivante qu’il est possible de réussir en travaillant d’arrache-pied pour ses ambitions professionnelles. Fondateur de Didaxis, entreprise de plus de 700 salariés dans le domaine du portage salarial, Guillaume Cairou a débuté comme éducateur spécialisé avant de devenir consultant et de lancer sa boîte en 2004. Quelques années plus tard, ce ne sont pas moins de 10 000 personnes qui ont trouvé un emploi grâce à Didaxis. Guillaume Cairou est, depuis, devenu mentor et Business Angel de la CCI de Paris, avant de se tourner vers le 78.

« A travers la CCI 78 et ses actions, c’est un message envoyé à tous les déclencheurs publics : les Yvelines comptent », a-t-il affirmé. A l’aube d’un mandat de cinq ans, les projets ne manquent pas avec son équipe. Il compte poursuivre les objectifs de son prédécesseur, incluant la lutte contre la bureaucratisation, le maintien de l'effort de baisse des impôts... et y ajouter les siens. « Il est impératif d’accompagner nos talents. Et je parle bien de tous les talents. ». Sans compter sur les projets qui y répondent, tels que Made in Yvelines, une plateforme qui met en relations jeunes talents et recruteurs dans les secteurs en tension, qui embauchent massivement. D’ici 2030, la CCI 78 a l’ambition de doubler le nombre d’entrepreneurs qu’elle accompagne. Cairou oriente les actions de son mandat en ce sens. Pour lui, « l’emploi du futur sera tourné vers l’indépendance professionnelle ».

Les Yvelines sur le devant de la scène

De nouveaux besoins se font sentir : entre autres, celui, pour la CCI, d’être plus présente sur le terrain. « Dorénavant, lorsque nous irons sur le terrain, nous aurons un gilet bleu, pour permettre aux gens de nous reconnaître », a annoncé Guillaume Cairou. Les nouveaux « Gilets bleus » de la CCI comptent donc faire de la proximité, des talents et du territoire, le fil rouge de leur mandat. Catalyseur d’une dynamique pour le département, la CCI poursuit son hégémonie auprès des entrepreneurs. Guillaume Cairou, sourire aux lèvres, yeux dans les yeux avec son public, a poursuivi : « Les Yvelines seront, plus qu’avant, une terre où il fait bon entreprendre ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 novembre 2022

Journal du29 novembre 2022

Journal du 22 novembre 2022

Journal du22 novembre 2022

Journal du 15 novembre 2022

Journal du15 novembre 2022

Journal du 08 novembre 2022

Journal du08 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?