AccueilTerritoireL’établissement public interdépartemental Yvelines/Hauts-de-Seine a voté son budget
YVELINES

L’établissement public interdépartemental Yvelines/Hauts-de-Seine a voté son budget

Le Conseil d’administration a voté dernièrement le budget 2022 de l'Établissement public interdépartemental Yvelines/Hauts-de-Seine (EPI 78/92).
L’établissement public interdépartemental Yvelines/Hauts-de-Seine a voté son budget
© EPI 78-92

Territoire Publié le ,

Depuis sa création, en février 2016, l’EPI 78/92 s’efforce de fonctionner sans dépense ni administration supplémentaire, en s’appuyant uniquement sur les moyens mis à sa disposition par les deux collectivités. Il parvient également à réaliser des économies d’échelle importante grâce au groupement de commandes.

Le budget 2022 s’inscrit dans la continuité des budgets des années précédentes. Pour l’entretien et l’exploitation du réseau routier départemental, 12,9 millions d’euros sont prévus, correspondant au cumul des dépenses en année pleine des deux Départements.

Pour l’adoption, le budget atteint 117 000 euros. Avec un bassin de 3 millions d’habitants, ce service interdépartemental est le plus important de France. En 2022, il doit poursuivre et intensifier le travail engagé avec les services sociaux départementaux.

Les crédits de fonctionnement de l’Établissement public représentent 16,3 millions d’euros. La participation que lui verseront les deux départements se fera à budget constant en année pleine (soit une prévision de 5,7 millions d’euros pour le Département des Yvelines et de 8,5 millions d’euros pour le Département des Hauts-de-Seine).

S’agissant enfin de l’’archéologie préventive, 1,5 million d’euros est prévu. Le service est habilité par le Conseil national de la recherche archéologique à réaliser des diagnostics prescrits dans son ressort territorial et à exécuter des fouilles d’archéologie préventive sur le territoire de la Région, pour les périodes chronologiques allant du Paléolithique à l’Époque contemporaine.

Il continuera à assurer un rôle de conseil auprès des aménageurs publics et privés, contribuant ainsi à concilier la protection du patrimoine et l’aménagement du territoire. Il poursuivra également ses missions de recherche scientifique, d’inventaire, de gestion-conservation des collections et de valorisation du patrimoine archéologique. Ce service s’autofinance pour partie en répondant à des marchés, notamment celui de Poissy, sur le site de construction du futur centre d’entraînement du PSG.

Dans le cadre du partenariat formalisé en 2012 par une convention de coopération décentralisée entre le Département des Hauts-de-Seine et la région du Tavouch, en Arménie, le service interdépartemental pilote également un projet de recherche archéologique international, en collaboration avec des partenaires arméniens et français.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 17 mai 2022

Journal du17 mai 2022

Journal du 10 mai 2022

Journal du10 mai 2022

Journal du 03 mai 2022

Journal du03 mai 2022

Journal du 26 avril 2022

Journal du26 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?