AccueilTerritoireL'écluse secondaire du Coudray-Montceaux remise en service

L'écluse secondaire du Coudray-Montceaux remise en service

Cette reprise d'exploitation marque la première étape d'un programme de modernisation de quatre écluses secondaires sur la Seine amont d'ici 2023 afin de disposer, sur chaque site, de deux écluses fonctionnelles.
L'écluse secondaire du Coudray-Montceaux remise en service
© VNF

Territoire Publié le ,

Grâce à cette mise en service, Voies navigables de France dispose désormais de deux écluses fonctionnelles sur le site du Coudray-Montceaux. D'abord, une écluse principale de 180 m de long et 18 m de large, avec un mouillage de 3,20 m, en rive droite, pouvant accueillir des convois chargés jusqu'à 3 500 tonnes. Ensuite, une écluse secondaire de 172 m de long et de
12 m de large avec un mouillage de deux mètres, en rive gauche.

Concrètement, les écluses secondaires sont utilisées lors des jours de forte affluence pour fluidifier le trafic et limiter le temps d'attente. Elles permettent aussi à VNF de mener des opérations de travaux et de maintenance sans interrompre la navigation.

Mais ce n'est pas tout. VNF a pour projet de renforcer la compétitivité du transport fluvial sur la Seine, en amont de Paris. En effet, cet itinéraire à grand gabarit dessert la région parisienne depuis le bassin d'activité sud de la Seine-et-Marne et assure la connexion vers les ports de Rouen, via la Seine, et le port de Dunkerque, via l'Oise. En 2020, près de 12 000 bateaux ont ainsi franchi l'écluse du Coudray. En 2019 de huit millions de tonnes de marchandises (+23 % par rapport à 2018) ont été transportées sur la Seine entre Nogent-sur-Seine et Paris, et notamment des matériaux de construction et des déblais pour les grands chantiers franciliens ou les centrales à béton de l'Est francilien, des céréales à destination des ports de Rouen et de Dunkerque, des produits et déchets métallurgiques, ou encore de la biomasse (granulats de bois de chauffage).

Une rénovation d'ensemble

Plus largement, dans le cadre de sa politique de modernisation des ouvrages de la Seine, VNF prévoit de rénover, d'ici 2023, quatre écluses secondaires, afin de disposer sur l'ensemble de l'itinéraire de la Haute-Seine de deux écluses fonctionnelles par site. L'écluse secondaire du Coudray-Montceaux, arrêtée depuis 1999, est la première à être entièrement modernisée et automatisée. Les deux portes en amont et aval ont été remplacées, les équipements d'amarrage ont été renforcés, et la télésurveillance ont été remise à niveau.

Les prochains travaux sont prévus sur les écluses de Vives-Eaux (juillet-décembre 2021), La Cave (2022) et Champagne (2023).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?