AccueilSociétéL'avocate Nasrin Sotoudeh, retenue prisonnière en Iran remporte le prix Simone Veil

L'avocate Nasrin Sotoudeh, retenue prisonnière en Iran remporte le prix Simone Veil

Alors qu'elle est toujours retenue prisonnière pour son combat pour la liberté et pour le droit des femmes en Iran, l'avocate Nasrin Sotoudeh a largement remporté le prix du public Simone Veil, remis dans le cadre des trophées EllesdeFrance.
L'avocate Nasrin Sotoudeh, retenue prisonnière en Iran remporte le prix Simone Veil
© DR

Société Publié le ,

Nasrin Sotoudeh est une avocate iranienne condamnée en 2019 par le régime iranien pour son activisme en faveur des droits humains et sa critique de la république islamique. Elle avait notamment défendu des manifestants emprisonnés, en particulier des jeunes femmes qui s'étaient dressées contre les lois du régime en refusant de porter le voile dans l'espace public. Elle a été condamnée pour cela à 38 ans de réclusion et à 148 coups de fouet pour « incitation à la débauche ». Elle est aujourd'hui toujours retenue prisonnière dans une prison iranienne malgré de nombreux appels et campagnes à travers le monde réclamant sa libération.

En septembre 2020, la région Île-de-France a adopté une motion visant à soutenir l'avocate iranienne en appelant le Gouvernement à intervenir pour sa libération.

Nasrin Sotoudeh a été plébiscitée par les votants. Elle a été désignée lauréate à près de 80 % des voix, so, combat ayant largement touché les Franciliens. Ce n'est pas là le premier prix que l'avocate reçoit. Déjà en 2012, elle avait remporté le prix Sakharov pour la liberté de l'esprit, remis par le Parlement européen. Depuis son incarcération, elle se bat pour améliorer les conditions de détention des prisonniers politiques en Iran. Il y a un an, elle a d'ailleurs entamé une grève de la faim pendant plus de 45 jours pour alerter sur leurs conditions de détention.

Le trophée Elles de France récompense les femmes franciliennes

Le trophée Elles de France a cette année récompensé quatre Franciliennes pour leur innovation, leur créativité, leur solidarité ou leur courage. Les quatre nommées avaient été dévoilées le 8 mars à l'occasion de la Journée internationale des droits de la femme.

Lors de l'annonce des résultats, Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France a rappelé que cette dernière soutenait l'avocate dans ses combats et lui a de nouveau exprimé son respect: « Nasrin Sotoudeh est une femme qui incarne les droits des femmes dans le monde, la liberté au féminin. Elle incarne à elle seule les avocates qui défendent les personnes opprimées, qui défend les minorités. A travers cette nomination, c'est tout notre soutien que nous voulons lui communiquer ».

Les quatre femmes nommées étaient :

  • Dorine Bourneton, 1ere femme handicapée pilote de voltige au monde.
  • Françoise Barré-Sinoussi, virologue, présidente du Comité analyse recherche et expertise dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 en France.
  • Nasrin Sotoudeh, avocate et prisonnière politique en Iran.
  • Myriam Chudzinski, sapeur-pompier ayant lutté contre des flammes la nuit de l'incendie de Notre-Dame de Paris.

Valérie Pécresse a tenu à féliciter toutes les nommées pour leurs actions exceptionnelles et leurs différents combats : « Le parcours de toutes les nominées sont remarquables et nous rendent très fiers, nous, les habitants de l'Ile-de-France. ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?